Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’année du requin

Publié le par Marie Cineaddict

L’année du requin

À la Pointe, une autre catastrophe arrive après la Covid, c’est l’année du Requin à cause du réchauffement climatique. Maja compte prendre en charge l’affaire alors qu’elle devrait prendre sa retraite à la gendarmerie. Ce ne sera pas de tout repos pour elle …

En fait, je ne m’attendais pas du tout à un traitement du sujet de ce genre, je m’attendais à une pure comédie, un pastiche.  Cela dit, ma surprise fut très agréable car nous pouvons être fiers d’avoir notre Dents de la mer purement et simplement français avec tous les ingrédients qu’il faut sans oublier la qualité parce que le rendu est impeccable. On reste impressionné par le maquillage du passage à tabac de Marina Foïs quand son personnage s’est fait prendre à partie par les jumeaux de la deuxième victime. Il y a de l’humour manié avec subtilité et intelligence dans ce film pour un très bon moment de cinéma qui incite à la curiosité. Soyons curieux !

Bande-annonce de L’Année du Requin : 

Partager cet article
Repost0

The Thing

Publié le par Marie Cineaddict

The Thing

En 1982 une équipe de chercheurs en Antarctique découvrent un alien sous la glace et les conséquences sont catastrophiques car celui tue sa victime en copiant son apparence. 

Impossible de manquer cette collaboration entre Kurt Russell et Carpenter qui se restent fidèle avec raison. Ils forment un beau tandem. Ce qu’on adore par-dessus tout dans le film c’est la qualité des effets spéciaux a l’ancienne qui est précieuse et très artisanale comme on en fait plus aujourd’hui et c’est un vrai plaisir. C’est cela qui fait la raison pour laquelle j’affectionne ce film d’horreur plus qu’aucun autre. Il est unique.

Bande-annonce de The Thing : 

Partager cet article
Repost0

Nope

Publié le par Marie Cineaddict

Nope

À la suite du décès de leur père, OJ et Emerald, dresseurs de chevaux pour le cinéma, découvre qu’un extraterrestre se cache dans un nuage. Le voisinage est décimé. Décision est prise de prendre des images pour Oprah Winfrey. Vont-ils venir à bout du problème. Angel et Holt se joignent à eux dans cette aventure.

Le projet est ultramoderne et le choix de mettre en avant une héroïne comme Emerald l’est tout autant. Un savant mélange de science fiction et de western et le tour est joué pour régaler le spectateur même si le film aurait gagner à avoir plus de rythme encore en étant raccourci. Au final on comprend les choix artistiques et la fin est à cent pour-cent réussie. Le film fait du bien assurément et on sait comment le mélange des genres est difficile donc on salue la prise de risque évidente. Ce film est dans l’air du temps et sympathique.

Bande-Annonce de Nope :

Partager cet article
Repost0

La belle saison

Publié le par Lulu Cineaddict

La belle saison

La belle saison se passe en 1971 et raconte l’histoire de Carole et Delphine. Carole est professeur, et Delphine fille de paysans dévouée à sa ferme. Elle s’aiment et Carole quitte son homme et Paris pour Delphine. Mais la mère de Delphine refuse leur relation. Delphine va-t-elle quitter sa ferme pour suivre Carole ?

Un film important pour toutes les femmes et les féministes à l’heure où le droit à l’avortement est remis en cause aux États-Unis. Le film date de 2015 mais est d’autant plus important aujourd’hui pour les combats des femmes . Le casting est exceptionnel. Cécile de France est magistrale. Son personnage est le porte-parole de la voix des femmes de l’époque. Que dire d’Izia, qui devrait jouer plus régulièrement tellement elle est prodigieuse. On aime le caractère bien trempé du personnage de Laëtitia Dosch, exemplaire. Ce film est tellement important aujourd’hui.

Bande-Annonce de La Belle Saison :

Partager cet article
Repost0

Citizen Kane

Publié le par Marie Cineaddict

Citizen Kane

Charles Kane, puissant magnat de la presse, meurt en prononçant les mots « bouton de rose » et s’en suit une enquête pour tenter de découvrir de quoi il s’agit. Ses femmes, ses connaissances, ceux qui on travaillé pour lui ignorent de quoi il est question . Kane va-t-il emporter son secret dans sa tombe ?

Citizen Kane est un pur chef d’œuvre. Je ne connais pas bien le travail de Welles mais il en impose énormément de part sa stature son charisme et la maîtrise de son travail. Les décors et les costumes sont sublimes. La caméra est elle aussi d’une maîtrise folle à l’image des plans qui montre la hauteur de l’opéra au moment où l’épouse de Kane commence ses représentations scéniques. L’opéra et le palais de Kane sont magnifiques. On est marqué par le caractère trempé de Kane avec les gens qui l’entoure, le besoin de posséder, contrôler son monde et pourtant, il est emprunt de bonnes idées avec sa soif de vérité dans son travail. Et aussi, contrairement à ce qu’on pourrait le penser Charles Kane a du coeur et on ne manque pas de le comprendre quand on comprend enfin ce que signifie « bouton de rose ». Quoi de plus précieux que ce qui nous rattache à nos souvenirs, nos trésors d’enfance … Et oui, ce détail rend Citizen Kane précieux et particulièrement cher à mon cœur. 

Bande-Annonce de Citizen Kane :

Partager cet article
Repost0

Nos plus belles années

Publié le par Marie Cineaddict

Nos plus belles années

Nos plus belles années c’est l’histoire de Katie et Hubbell. Katie qui encouragera Hubbell à écrire son premier roman et le portera tout aussi fort que ses convictions politiques. 

Ce qui est touchant dans l’histoire, c’est ce portrait de femme forte jouée par Barbara Streisand, très amoureuse d’un homme qui ne l’aime pas de la même façon et pourtant ce n’est pas faute de se battre pour jusqu’au point de non retour. Mais l’histoire de Katie et Hubbell est si riche qu’elle vaut la peine qu’on s’intéresse à elle même si Katie aurait mérité un destin plus positif. Franchement, on a envie que son histoire avec Hubbell fonctionne. Barbara Streisand et Robert Redford ont une belle alchimie .

Bande-Annonce du film Nos Plus Belles Années :

Partager cet article
Repost0

Le bon, la brute et le truand

Publié le par Marie Cineaddict

Le bon, la brute et le truand

En pleine guerre de sécession, Sentenza, Tuco et Blondin se mettent en tête de débusquer la somme de 200000 dollars cachés dans une tombe. Chacun a un élément pour la trouver et donc chacun doit garder la vie sauve pendant le périple. Tuco voit sa tête mise à prix augmenter par les interventions de Blondin. Mais qui aura le dernier mot ?

Un western de Sergio Léone diablement efficace et magistralement interprété par un trio d’acteurs au diapason. Les regards de Lee Van Cleef, la bonhomie d’Eli Wallach et Clint Eastwood en bon samaritain, ça vaut bien le spectacle et la durée, avec un grand plaisir. La scène de destruction du pont est impressionnante comme la variété des musique d’Ennio Morricone. On est gâté !

Bande-annonce du film Le Bon, la brute et le truand :

Partager cet article
Repost0

Vol au-dessus d’un nid de coucou

Publié le par Marie Cineaddict

Vol au-dessus d’un nid de coucou

McMurphy est un détenu qui se voit interné en hôpital psychiatrique pour savoir s’il est vraiment fou ou s’il simule sa folie. Il va quelque peu perturber le quotidien bien huilé des patients en leur laissant entrevoir d’autres possibilités et va se rendre compte que la plupart auraient le choix de rentrer chez eux mais le font pas.

Un film important qui pose les limites des traitements imposés et des méthodes utilisées une certaine époque où les séances d’électrochocs étaient courantes avec des dégâts irréversibles. Ce film est très émouvants et pose les barrières entre la normalité et la folie. Jack Nicholson est épatant dans un rôle particulièrement marquant et nécessaire. Que d’émotions ! C’est mon rôle préféré de Nickolson dorénavant.

Bandede Vol au-dessus d’un nid de coucou :

Partager cet article
Repost0

Irréductible

Publié le par Marie Cineaddict

Irréductible

Irréductible est l’histoire de Vincent Peltier, fonctionnaire qui doit quitter son poste pour réduction d’effectifs et ne compte pas quitter son poste aussi facilement même si on l’envoie vers des missions impossible. Au Groenland, il fait une rencontre déterminante. Celle d’Eva … 

J’ai trouvé le film vraiment bien fait et particulièrement abouti. Je ne m’attendais pas à autant de subtilité dans l’écriture, oui, la surprise était là. Le casting a été choisi avec soin. Cela fait du bien de voir Christian Clavier troquer son costume et son brushing habituel pour quelque chose de différent. Nicole Calfan est drôle tout comme Esteban et Laëtitia Dosch fait merveille. La dynamique apportée par Pascale Arbillot fonctionne particulièrement bien. Quelle sera la limite de Vincent ? Jérôme Commandeur s’est très bien entouré. Le final est adorable et on ressort en se disant qu’on a passé un agréable moment de détente.

Bande-annonce du film Irréductible :

Partager cet article
Repost0

Les 400 coups

Publié le par Marie Cineaddict

Les 400 coups

Le film raconte l’histoire d’Antoine, 14 ans et laissé trop livré à lui-même par ses parents qui ne savent pas gérer son comportement qui va le mener à du vagabondage et à du cambriolage.

Le film est vraiment touchant car c’est une enfance que l’on voit partir trop vite. Sa réussite se marque par la prestation de Jean-Pierre Léaud, mais aussi par la musique somptqui rythme brillamment l’histoire, et les plans extérieurs, capitaux. On est marqué par la petitesse de l’espace de l’habitation d’Antoine. On comprends quelque chose, ce besoin incompressible et fou de liberté . Un grand film .

Bande-annonce du film Les 400 coups :

Partager cet article
Repost0