Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une jeune fille qui va bien

Publié le par Lulu Cineaddict

Une jeune fille qui va bien

Une jeune fille qui va bien, c’est l’histoire d’Irène, qui rêve d’intégrer le Conservatoire sous l’occupation allemande alors qu’elle est juive. Va-t-elle exaucer son rêve ? Là est toute la question.

On y voit la parenthèse enchantée que représentent les cours de théâtre pour Irène, son insouciance et cette ode à la vie et au jeu. On comprend toute l’importance capitale de jouer, cette passion, l’instinct de vie, l’urgence de jouer. Vive la beauté du français et Vive Marivaud ! Les acteurs sont tous fantastiques et tous les personnages du film sont particulièrement attachants. La complicité est telle entre les personnages qu’elle s’en retrouve précieuse. On a les tendres confidences à la grand-mère et la fête d’anniversaire du papa qui est très émouvante. Je n’ai pas pu retenir mes larmes. Le père fou d’inquiétude pour sa famille qui contraste avec l’insouciante jeune fille qui a toute une vie à vivre. Anthony Bajon est remarquable dans la scène avec l’orchestre. ( Cette scène est d’une force incroyable ). On est marqué par la fin qui fait qu’on en a le souffle coupé. Cette fin d’une force implacable qui marque complètement la grande réussite de la première réalisation de Sandrine Kiberlain. Rebecca Marder insuffle tant de vie à son personnage qu’elle en donne à tous les autres. Ben Attal a su élargir sa palette d’acteur avec grand talent. On ressort en se disant qu’on a vu quelque chose de grand avec tant d’émotions ! 

Bande-annonce du film Une Jeune Fille Qui Va Bien :

Partager cet article
Repost0

La Nuée

Publié le par Marie Cineaddict

La Nuée

Une mère de famille de deux enfants essaie de garder son indépendance financière avec un élevage de sauterelles pour en faire de la farine mais rien se passe comme prévu. Elle ne produit pas assez. Son affaire ne lui rapporte que trop peu. Elle découvre quelque chose : que le sang humain les faits se développer. Mais énorme problème : les sauterelles deviennent carnivore. La folie va prendre Virginie, prête à tout pour sauver son entreprise.

La Nuée est un film audacieux et qui surprend car il devient dérangeant tant le personnage de Virginie n’a plus de limite. Mais le résultat est très réussi dans son genre. Il fallait oser raconter l’histoire. Finalement ce film est plein de promesse et les tiens car il est très justement interprété. Le pari est tenu.

Bande-annonce de La Nuée :

Partager cet article
Repost0

La vraie famille

Publié le par Marie Cineaddict

La vraie famille

Anna et sa famille sont famille d’accueil pour Simon, jusqu’au jour où son père décide de faire les démarches pour le récupérer. Pour Anna c’est un choc. Elle ne l’a pas vu venir. Le but était de préparer Simon au retour de son papa. Mais Anna va-t-elle être encore capable de discerner les intérêts de l’enfant ?

Le film aborde donc la fin d’un accueil temporaire pour une famille d’accueil avec ce qu’il y a de plus dure dans la séparation, ce qui est très touchant. Mélanie Thierry bouleverse dans son degré d’implication dans son rôle sur mesure. Elle est formidable et pleine d’énergie comme quand son personnage installé une cloison pour créer un espace personnel pour ses enfants. Le film est d’une force et un déchirement également et vaut le détour.

Bande-Annonce de La vraie famille :

Partager cet article
Repost0

Encanto

Publié le par Marie Cineaddict

Encanto

Dans la famille Madrigal, tout le monde possède un don magique sauf Mirabel qui aimerait bien savoir le fin mot de son histoire.  Elle voit que la magie disparaît peu à peu et va chercher à savoir pourquoi car elle s’en sent responsable. Mais quelle est donc sa véritable destinée ? Pour le savoir elle va devoir retrouver Bruno qui a disparu mais qui est capable de lire dans le futur.

On a particulièrement aimé ce Disney car il est très bien fait. Le soin particulier accordé aux mouvements des personnages est fantastique comme le beau rappel de la couleur verte lumineuse qui fait son effet. Le tout est très coloré et vif. C’est magnifique ! Mirabel est attachante car elle est le trait d’union de sa grande famille. La musique composée par Lin Manuel Miranda ne manque pas d’humour et de rythme. Il mérite l’Oscar pour We don’t talk about Bruno. On passe un excellent moment à célébrer le sens de la famille. Une réussite.

Bande-Annonce d’Encanto

Partager cet article
Repost0

Les jeunes amants

Publié le par Marie Cineaddict

Les jeunes amants

Mathilde est au soir de sa vie lorsque Shauna et Pierre se rencontrent. Plus de vingt ans les séparent et c’est le coup de coeur. Sans que rien ne se passe pendant quinze ans, la vie les fait se retrouver. Elle fut architecte. Lui est un cancérologue de 45 ans qui vit un drame personnel dans son couple. Mais Shauna, malade de Parkinson, se laissera -t-elle la chance de vivre leur histoire ? Rien n’est moins sûr.

Un film émouvant avec un rôle très positif pour Melvil Poupaud qui campe un personnage qui fait drôlement du bien malgré tout ce qui lui tombe dessus. Pierre est charmant et je crois qu’à la fin on veut tous et toutes partager le même air que lui. Son attente sous la pluie désarme. Il est brillant professionnellement parlant mais sa vie sentimentale est chaotique. Shauna, malade va vouloir se protéger de souffrances inutiles et de déceptions. Le film fait preuve de pudeur et de démonstration de véracité des sentiments. On adore les scènes en Irlande. Dans la BO se trouve A lady of a certain age de A divine comedy , un très beau titre. Melvil Poupaud est sans conteste le meilleur comédien français de sa génération. 

Bande-Annonce du film Les Jeunes Amants

Partager cet article
Repost0

Presque

Publié le par Marie Cineaddict

Presque

Louis, croc mort, rencontre Igor lorsqu’ils ont un accident de la route ensemble. Une amitié se lie entre les deux hommes qui s’apportent beaucoup. Igor, handicapé, adore la philosophie. Ensemble, ils vont faire un voyage profond alors que Louis doit conduire son ex- belle mère jusqu’à sa dernière demeure.

Le film est très poétique et Alexandre Jollien et Bernard Campan nous embarquent dans le train de la vie. Le film donne à Alexandre Jollien l’occasion de s’exprimer sur ses courants de pensée. On retrouve bien évidemment Épicure. La fin est profonde et les deux amis se jettent à l’eau pour mieux goûter à la vie. Une belle leçon de tolérance.

Bande-annonce de Presqu

Partager cet article
Repost0

Le temps qui reste

Publié le par Lulu Cineaddict

Le temps qui reste

Romain, jeune photographe à succès apprend qu’il est atteint d’un cancer pour lequel il ne lui reste plus beaucoup de temps pour se battre. Il va décider de vivre le temps qu’il reste à sa manière, comme il l’entend, seul en s’isolant de ses proches. Seule sa grand-mère sera au courant de sa situation. Il réfléchi aussi forcément à ce qu’il laissé derrière lui en se réfugiant dans les souvenirs. Bientôt un couple stérile va lui demander de l’aide pour concevoir un enfant. Romain ne sera pour autant pas moins seul. Va-t-il trouver le temps d’accéder à la paix avec lui-même ?
J’avais vu le film à sa sortie et il faut souligner combien le personnage de Melvil Poupaud est marquant dans sa détermination. C’est fondamentalement un film sur la solitude qui est très fort et résonne longtemps après le visionnage. La fin est à la fois paisible et cruelle mais je préfère ne pas en dévoiler davantage.

Bande-annonce du film Le temps qui reste :

Partager cet article
Repost0

Laurence Anyways

Publié le par Marie Cineaddict

Laurence Anyways

Laurence est un homme professeur talentueux qui vit un grand amour avec Frédérique dite Fred. Sa vie bascule quand il décide de vivre en tant que femme. Laurence est un homme qui se sent femme et aime une femme. Fred va-t-elle accepter son changement ? Leur relation tiendra-t-elle ? Comment évoluera -t-elle au fil du temps ?

Le film est intéressant car il permet de suivre les protagonistes sur plusieurs années. On aimé beaucoup la relation de Laurence et Fred car elle est très forte. On le voit dès le début. Melvil Poupaud et Suzanne Clément sont formidables et leur complicité est belle à voir même si les choses se compliquent. C’est intense. Passionnel. C’est riche en rebondissements. Très bien joué. Le travail de Dolan est remarquable comme toujours. Les looks de Melvil Poupaud sont incroyables et par moments on dirait une star du rock. Il prête ses traits fins avec brio pour sa Laurence.

Bande-Annonce de Laurence Anyways :

Partager cet article
Repost0

La vengeance au triple galop

Publié le par Lulu Cineaddict

La vengeance au triple galop

Alex Lutz a créé avec sa bande d’acolytes pour Canal + cette parodie des feux de l’amour version années quatre-vingt avec son talent pour le comique de situation qu’on lui connaît. Il n’ai pas tout seul puisqu’il est accompagné d’acteurs plus drôles les uns que les autres. Pour notre plus grand plaisir on retrouve Audrey Lamy dans le rôle de Stéphanie Harper, héritière désabusée par son mari.
On retrouve également  notre regretté Gaspard Ulliel dans dans un rôle désopilant de chirurgien esthétique atteint d’une maladie rare que Stéphanie va devoir apprendre à soigner par une opération spéciale à l’issue vraiment rigolote grâce à un Gaspard irrésistible avec sa coupe mulet.

Mention spéciale à Marion Cotillard qui s’éclate à jouer les femmes puissantes de la mode avec un rôle avec un message féministe fort et positif. Leila Bekhti est attachante dans son personnage de garce. C’est un excellent téléfilm  et on rend grâce au talent d’Alex Lutz qui sait tout faire et qui en plus vient de notre Alsace natale, ce qui agrandi notre plaisir. Moments de nostalgie garantis. Cela fait du bien et c’est tout à fait l’effet escompté.

Bande-Annonce de La Vengeance Au Triple Galop :

Partager cet article
Repost0

Sibyl

Publié le par Lulu Cineaddict

Sibyl

Sybil est une psy qui décide de retourner à ses premières amoures, l’écriture. Elle veut écrire son roman. Cependant elle va décider de garder des patients et elle tombe sur Margot, une actrice. Elle doit l’aider à faire un choix en ce qui concerne le fait de garder son enfant ou pas. Son histoire va lui inspirer son roman.

Ce film est le dernier film avec Gaspard Ulliel sorti au cinéma. Cela touche au cœur, forcément. Dans la tristesse, c’est le plaisir de voir jouer Gaspard qui gagne. Le rapport entre le réel et l’écrit du roman est intéressant. Les acteurs ont tous de bons rôles dedans. On aime par-dessus tout la scène où Gaspard fait le crooner . Elle est précieuse. Les personnages sont fragiles et les failles sont intéressantes à creuser. Sibyl va-t-elle perdre pieds et ses liens familiaux avec l’alcool ? Terminer son roman après l’impact de son incursion dans la vie de Margot ? Quels impacts vont avoir ses histoires avec Gabriel et Igor dans sa vie ? Le personnage de Mika est fort, comme l’interprétation d’Adèle Exarchopoulos. Margot est touchante dans son choix. Un film plaisant.

Bande-Annonce de Sibyl :

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>