Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Music Of My Life

Publié le par Lulu Cineaddict

1987.Luton. Javed trompe son ennui et les soucis de racisme grâce à l'écriture de poèmes et voit sa vie bouleversée lorsqu'il découvre la musique de Bruce Springsteen et ses textes. Il n'aspirera dès lors qu'à une chose, c'est devenir écrivain. Un choix à mille lieux de ce que sa famille pense pour lui alors qu'il doit faire des efforts pour l'aider financièrement puisque c'est la crise. Il sera soutenu par son voisin et sa professeur d'anglais Mme Clay.

Un feel good movie efficace porté avec enthousiasme par un talentueux Viveik Kalra qui devrait continuer à faire parler de lui après le film. Music Of My Life raconte une belle histoire d'amitié. Le film permet de décortiquer bel et bien les textes de Springsteen qui sont si importants qu'ils méritent d'être mis à l'honneur et de s'y attarder. Un seul visionnage ne suffit pas pour mesurer toute l'étendue de l'oeuvre de Springsteen quand on est novice en la matière. On se rend compte réellement comme Springsteen est un essentiel qui fait du bien. On aime bien Hayley Atwell dans son rôle de professeur d'anglais. On adore le tableau fait sur la chanson Born to run qui n'est que pure énergie. A la sortie du film, j'ai fait l'acquisition des Greatest Hits du Boss. Le film est tellement positif. Parmi mes chansons préférées figure donc Born to run, The River, Hungry Heart, Born in the USA, My Hometown et Dancing in the Dark. La Bande-Originale est géniale car elle reprend le meilleur des musiques des années 80. On y retrouve entre autres Level 42, A-ha, Pet Shop Boys.

Music Of My Life

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Le Son du jour~ Bruce Springsteen - Born to run

Publié le par Lulu Cineaddict

Extrait de la Bande Originale du film "Music Of My Life"

Partager cet article
Repost0

Les Hirondelles de Kaboul

Publié le par Lulu Cineaddict

Kaboul, 1998. La ville est en ruine et sous le régime des talibans. Mohsen et Zunaira veulent encore croire en leur liberté en enseignant mais Mohsen va commettre un geste irréparable qui va le bouleverser profondément et tout changer. Ils ont pour ami Atiq, gardien de prison qui a du mal à gérer la pression et qui a sa femme malade d'un cancer incurable. Un drame survient et Zunaira est emprisonnée et risque l'exécution si Atiq ne fait rien pour l'aider.

On est bouleversé par l'histoire et la beauté des aquarelles qui n'épargne cependant pas le côté cru de la chose. Le fait que les dessins soient fait à l'aquarelle rend le film totalement singulier. Le fait de s'être inspiré des acteurs eux-mêmes pour faire les dessins des personnages donne une dimension spéciale au final. Il y a un véritable devoir de mémoire nécessaire qui est exercé ici. On a un beau message d'espoir à la fin tout de même.

Les personnages sont vraiment touchants et ont leur complexité mais ont tous au fond un point commun, ils veulent être libres. Le projet d'enseignement de Mohsen et Zunaira est magnifique. Le travail de Zabou Breitman et de Eléa Gobbé-Mévellec est une réussite et inoubliable.

Allociné raconte des anecdotes intéressantes. On doit le film à la maison de production Les Armateurs à qui on doit les Triplettes de Belleville et Ernest et Célestine. Eléa Gobbé-Mévellec qui a travaillé auparavant sur Ernest et Célestine et a été selectionné sur le projet des Hirondelles de Kaboul pour son magnifique travail de lumière. Le jeu des comédiens a été primordial lors du tournage qui a été fait costumé comme une pièce de théatre et fait avant le travail d'animation.

Les Hirondelles de Kaboul
Partager cet article
Repost0

Le son du jour ~ A-ha - Take on me

Publié le par Lulu Cineaddict

En l'honneur de l'Anniversaire de Morten

Publié dans Musique, TakeOnMe, aha, LeSonDuJour

Partager cet article
Repost0

Deux Moi

Publié le par Lulu Cineaddict

Deux Moi

Deux Moi, c'est l'histoire de deux célibataires parisiens, Mélanie et Rémy, voisins qui ne se connaissent pas et qui traversent une mauvaise passe. Ils font le choix d'aller chez un psychothérapeute. Mélanie dort tout le temps et a du mal à tourner la page de son ancienne relation amoureuse. Rémy ne dort plus et fait une dépression. Chacun vont trouver des solutions pour aller mieux. Pour autant le hasard de la vie va-t-il les faire se rencontrer ?

Un deuxième film ensemble avec Klapisch pour Ana Girardot et François Civil après Ce qui nous lie. Deux Moi est intéressant et unique. Le réalisateur filme la solitude à l'ère des réseaux sociaux sans tomber dans le pathos et l'ennui car on se sent de suite concerné par le sort des protagonistes. La solitude est quelque chose qui touche d’emblée. Ce film parle à tous les célibataires seuls dans les grandes villes. Les personnages de Mélanie et Rémy sont à un tournant de leurs vies. Ana Girardot et François Civil sont vraiment bien dans leurs rôles faits sur mesure. Le film dresse un portrait très positif sur les psychothérapeutes à travers deux personnages au style différent qu'il est intéressant de comparer.

Camille Cottin et François Berléand sont parfaits dans leurs rôles. Berléand est même touchant dans son rôle de psy qui part à la retraite et qui fait le bilan. Simon Abkarian est génial dans son rôle d'épicier qui fait le lien social et qui sait tout sur les préférences de ses clients pour les conseillers. Et puis, il y a la dernière apparition de la regrettée Renée Le Calm, actrice fétiche de Klapisch, décédée il y a peu. Et une histoire de chat mignonne qui fait un lien avec Chacun cherche son chat.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Le son du jour ~ Christophe Maé -Les gens

Publié le par Lulu Cineaddict

Christophe Maé ~ Les gens

Partager cet article
Repost0

Andy

Publié le par Lulu Cineaddict

Thomas vit aux crochets de ses petites amies jusqu'au jour où, après une rupture, il se retrouve à la rue et ensuite se retrouve en foyer. Il y fait la rencontre de Margaux. Il doit se réinsérer et ne trouve pas mieux que de faire escort boy. Le métier ne lui plait pas et Thomas va proposer à Margaux un partenariat en lui demandant de jouer sa femme qui le surprend en train de faire ses petites affaires tout en prenant l'argent de ses clientes.

Un film très inégal qui n'est pas très drôle. On a du mal à se passionner pour ce que fait le personnage de Thomas tant cela est pathétique et immoral. La seule chose intéressante est le passé des personnages de Margaux et Thomas qui n'est peut-être pas assez exploré. On a vite fait le tour. Ce qui est fort dommage parce qu'on aime beaucoup Alice Taglioni et Vincent Elbaz. Ils méritent mieux. Le coup des gifles à répétition est vite vu et n'est pas drôle du tout.

Andy

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Le son du jour ~ Deep Purple - Hush

Publié le par Lulu Cineaddict

Comme une envie de revoir le dernier Tarantino ...

Partager cet article
Repost0

Le son du jour ~ Lauren Daigle - You say

Publié le par Lulu Cineaddict

Partager cet article
Repost0

Le son du jour ~ Aretha Franklin - Chain of Fools

Publié le par Lulu Cineaddict

Partager cet article
Repost0