Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De Grandes Espérances

Publié le par Lulu Cineaddict

De Grandes Espérances

De Grandes Espérances raconte comment la vie de Finn, dessinateur émérite, va être bouleversée par sa rencontre avec un évadé de prison et Estella. Il raconte comment il va aller à la course contre la pauvreté pour séduire Estrella qui ne sait pas ce qu’elle veut. Finn ne sera pas au bout de ses surprises dans ce que lui réserve la vie.

On est touché par l’histoire de Finn qui démarre la vie de manière difficile, d’abord élevé par sa sœur puis par Joe quand celle-ci est partie. Robert De Niro a un rôle d’une force ! Redoutable et bouleversant. Anne Bancroft joue avec son physique d’une manière originale, incroyable. Le personnage d’Estella a le don d’irriter un peu mais son évolution est remarquable. La maison de Madame Dinsmoor est fantastique. Les dessins qui sont en fait de Francesco Clemente sont magnifiques et cet artiste a un compte Instagram des plus intéressant à suivre. L’histoire de Joe touche aussi. En ce qui concerne Ethan Hawke, il a ici un des rôles que j’aime le plus tellement Finn est droit dans ses bottes et qu’il sait ce qu’il veut. La musique est de toute beauté également (Life in Mono).

Partager cet article
Repost0

À bout de course

Publié le par Lulu Cineaddict

À bout de course

Arthur et Annie Pope vivent en fuite après avoir fait perdre la vie à un gardien lors d'une explosion d'une fabrique de napalm. Ils étaient alors activistes pacifistes contre la guerre du Vietnam. Ils sont maintenant considérés comme des terroristes et ont deux fils dont un, Danny qui est à une étape charnière de sa vie où il va devoir choisir sa voie pour ses études. Son professeur de musique et sa fille vont tout bouleverser dans sa manière de voir les possibilités qui s'ouvrent à lui. Va-t-il choisir entre une vie plus stable avec ses études à Juilliard ou continuer à fuir avec ses parents ?

Ce film de Lumet est une vraie réussite et avait valu à l'époque une nomination aux oscars et golden globes 1989 à River Phoenix qui montre une belle palette de son talent dans ce film. Et au final, ce film fait mal au cœur à la fin pour River Phoenix, dont la vie à été fauchée à 23 ans seulement et on regrette vraiment de ne pas avoir eu le temps, la chance, de voir toute l'étendue de son talent qui je suis sûre était immense. C'est un film sur les occasions qu'on a de saisir des opportunités pour évoluer dans la vie et ça fait résonnance dans le cas Phoenix. C'est très touchant, et ça parle également de l'importance du rôle des parents dans les choix d'une vie et de l'impact que cela a sur l'enfant. Ceci est intéressant. L'évolution des parents est belle et non sans sacrifices. La question est qui doit se sacrifier, les parents ou les enfants. Un film à voir.

Quand on pense que River aurait dû jouer dans Entretien avec un Vampire et Basketball Diaries ... 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

A Single Man

Publié le par Lulu Cineaddict

A Single Man

Dans les années 60, George Falconer, professeur de faculté ne se remet pas de la mort de Jim , son compagnon de 16 ans, dans un accident de voiture et prévoit d’en finir avec la vie. Sa meilleure amie le fait réfléchir au droit de renouer avec l’amour. Mais que va lui réserver la vie ?

Ce qui frappe de suite dans ce film, c’est sa beauté. Presque dérangeante tellement le film laisse entrevoir des idées sombres. Tous les acteurs sont magnifiés par Tom Ford. C’est magnifique. Les costumes, les décors sont capitaux et splendides. Le tout est fait aux petits soins. C’est somptueux. Adoration pour Matthew Goode et Colin Firth. Il faudra que je m’intéresse à Nocturnal Animals très prochainement et que je m’intéresse de plus près à la filmographie de Tom Ford. Merci à Egon du Forum Popcorn d’avoir parlé du film.

Bande-annonce :

Partager cet article
Repost0

Tu ne tueras point

Publié le par Lulu Cineaddict

Tu ne tueras point

Tu ne tueras point raconte comment le Soldat Doss a décidé de prendre part à cette doctrine tout en s'engageant pour la guerre du Japon à Hokinawa en tant qu'objecteur de conscience et tout en sauvant un maximum de vies en servant comme infirmier.

Ce film est magnifique et pour moi, c'est le plus beau film de Mel Gibson car c'est une histoire vraie et qu'il met en avant une profession pas si souvent valorisée dans les films de guerre et pourtant capitale, celle des infirmiers. On soulignera la bravoure de Doss pourtant rejeté au départ et finalement récompensé par sa hiérarchie qui lui dira qu'il a fait plus que quiconque tout en ne se servant pas du tout d'arme. Quelle bravoure, quelle opiniâtreté, et surtout quel beau message servi par un casting formidable. En plus, par-dessus le marché on a droit à une très jolie romance avec Doss et sa femme. Quel beau rôle pour Andrew Garfield qui est plus que parfait dans les rôles forts. Ce film est marquant. Gibson ne fait pas dans la dentelle pour montrer les atrocités de la guerre qui s'apparentent à de la boucherie quand on voit par exemple les restes de boyaux. De quoi rendre le message encore plus clair.

 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

My Blueberry Nights

Publié le par Lulu Cineaddict

My Blueberry Nights

My Blueberry Nights raconte l'histoire d'Elizabeth qui vit une rupture amoureuse et Jeremy, patron de bar émouvant qui a pris l'habitude de garder les clés perdues pour leurs histoires. Au départ, elle lui confie les clés de son ex-petit ami pour qu'il lui redonne et prend l'habitude de venir déguster une tarte à la myrtille.

Un jour Elizabeth décide de rouler sa bosse et de partir pour grandir. Jeremy la recherche en vain, mais Elizabeth finit par lui écrire des cartes postales de là ou elle se pose. Son objectif, travailler pour se payer une voiture en étant serveuse. Mais dans son périple, Elizabeth va faire trois rencontres déterminantes, avec Arnie désespéré du départ de sa femme et qui noie sont chagrin dans l'alcool. Et il y a aussi Leslie, accro aux jeux de cartes, bouleversante après le décès de son père. Mais Elizabeth va-t-elle revenir vers Jeremy qui l'attend ?

En tout cas le film est très romantique et a une vraie sensualité. Norah Jones est parfaite en actrice. L'histoire d'Arnie fend le coeur et Nathalie Portman se révèle touchante alors qu'on ne s'y attend pas. J'ai vu le film le jour de la Saint Valentin et je peux dire que c'était très approprié. Ce film est une pépite qui fait voyager en plus. L'évolution d'Elizabeth fait plaisir à voir. Wong Kar-Wai donne une touche d'exotisme à l'Amérique et ça dépayse.

 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Doc - Doc Nelle Tue Mani

Publié le par Lulu Cineaddict

Doc - Doc Nelle Tue Mani

Doc raconte l'histoire du professeur Fanti qui s'est fait tirer dessus à la tête par un père de famille ayant perdu son fils suite à une erreur médicale car il y avait deux personnes du même nom. Lors de son réveil Andréa Fanti a perdu 12 ans de mémoire et doit faire avec. Son ancienne équipe fait tout pour l'aider à accepter la situation. Il a du mal a accepter sa rupture avec sa femme et la mort de son fils dont il se sent responsable. Va-t-il reprendre son histoire avec Giulia ? Avec le temps, c'est un Andrea plus ouvert aux patients et aux autres que l'on retrouve  pour tirer le meilleur de lui-même.

Aussi chaque personnage a son histoire touchante à découvrir et il y a en particulier celle de Riccardo qui est très forte. Mais Lorenzo avec sa soeur et Gabriel avec ses origines ne sont pas en reste. On est complètement conquise par la série et le sourire ravageur de Luca Argentero qui en a fait du chemin depuis Mange, Prie, Aime avec Julia Roberts. Le travail, il sait ce que c'est. La première saison se termine ce soir avec une Agnese en bien mauvaise posture. Vivement la saison 2 et merci à TF1 pour cette découverte italienne qui fait beaucoup de bien et qui change des autres programmes. Le fait qu'elle soit italienne change tout par rapport aux autres séries médicales.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

The Nest

Publié le par Lulu Cineaddict

The Nest

Dans les années 80, Rory, sa femme et leurs deux enfants déménagent dans le Surrey pour les besoins du travail de Rory. Allison elle s'occupe de son cheval et donne des cours d'équitation pour s'occuper. Elle doit avoir une nouvelle écurie dans le Surrey. Mais l'intégration de Rory à son nouveau travail ne se passe pas bien. Il perd son argent. Très vite, Allison se rend compte que son mari les fait vivre au-dessus de leurs moyen. Allison perd son cheval et trouve un travail de fermière dans le voisinage. Mais la famille va-t-elle survivre aux choix de Rory. Tout est si fragile.

Le film est une vraie réussite et m'a fait découvrir Carrie Coon qui joue un vrai personnage de femme formidable, sensible, indépendante, courageuse parmi les épreuves. On a une vraie performance d'actrice. Et puis il y a la scène déchirante où elle déterre de désespoir son cheval mort après que des prétendus amis de sa fille aient vandalisé le manoir et ont commencé à déterrer le cheval. Déchirant. Jude Law impressionne dans son rôle et cela fait plaisir de le voir comme ça. On n'est pas déçu par la fin du film. Au départ je m'attendais à quelque chose de plus sombre encore mais c'est bien ainsi. 

Le film est labellisé Première sur Canal+.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Dirty Dancing

Publié le par Lulu Cineaddict

Dirty Dancing

Dans les années 60, Frédérique dite Bébé s'ennuie pendant des vacances d'été jusqu'à ce qu'elle remarque un tandem de danseurs animateurs aussi adepte d'une danse aussi sensuelle que dynamique. Les choses vont faire qu'elle va être amenée à s'intégrer à leur groupe et c'est là qu'elle va faire la connaissance de  Johnny Castle. Une rencontre qui va bouleverser sa vie et faire qu'elle ne soit plus considérée comme un "bébé" aux yeux de tous.

Envie de rendre hommage à Patrick Swayze disparu il y a bientôt 12 ans, parce qu'il manque toujours cruellement. Ce film a beau se dérouler dans les années 60, il est incroyablement moderne puisqu'il y est question de l'émancipation de la femme et du droit à l'avortement. Personnellement ce que je préfère, ce sont les scènes de leçons de danse de Frédérique où l'on voit le professionnalisme de deux acteurs. Swayze était un danseur prodigieux grâce à sa mère et je regrette qu'on ait pas plus eu l'occasion de le voir danser dans plus de films pour profiter de tout son talent. Reste à se consoler avec la suite du film même si elle n'est pas forcément à la hauteur de la première, il y a toujours Diego Luna dedans. Dieu que Patrick Swayze manque ! Heureusement qu'il laisse un bel héritage derrière lui. Quelle est votre scène préférée du film ?

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Les sept de Chicago

Publié le par Lulu Cineaddict

Les sept de Chicago

"Les 7 de Chicago" raconte comment une manifestation au départ pacifiste en marge de la convention démocrate tourne au cauchemar pour ses organisateurs que l'on va tenir pour responsables des émeutes.

On nous parle ici d'un procès inéquitable, au parti pris par le juge qui ne cherche en rien à écouter les dires des accusés. C'est une histoire forte. Vraie. Il y a un devoir de mémoire important à faire pour ne jamais oublier et avancer, progresser dans le domaine de la justice qui a encore à s'améliorer aujourd'hui.

Les acteurs sont excellents. Je suis très touchée par l'histoire d'Abbie, dépressif, normalement mais pourtant pas trop montré sous ce jour dans le film par Sacha Barron Cohen, plutôt chauffeur de salle, ce qui est étonnant. Il y a l'histoire de Tom Hayden, meneur, promis à un avenir brillant, qui fait un discours des plus poignant à la fin au point qu'il fait se lever l'opposition en hommage aux morts aux Vietnam. Eddie Redmayne impressionne. Et le chouchou Joseph Gordon-Levitt qui joue un avocat qui sait ce que justice veut dire. Et puis l'histoire de Bobby Seale, chef des  Black Panthers, injustement arrêté et qui décide de se défendre sans avocat avec toutes les peines du monde.

On assiste à un grand moment organisé par Aaron Sorkin qui nous rappelle combien le droit à la parole est fragile.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Le cas Richard Jewell

Publié le par Lulu Cineaddict

Le cas Richard Jewell

Richard Jewell est accusé, en 1996, d'avoir posé une bombe à Atlanta lors des Jeux Olympiques alors qu'il était considéré comme un héro à la base et qu'il n'a fait que son travail d'agent de sécurité. Son seul tort, être solitaire et avoir des idées pointues qui l'ont mis dans l'embarras par le passé. Heureusement, il peut compter sur l'aide de son ami avocat, Watson Bryant, qui croit en lui comme personne.

Ce film est touchant, car il ne fait pas de Jewell un ange pour autant, car il a bien débordé sur son ancien job avec les étudiants. Mais c'est qu'il prend les choses à coeur et c'est aussi ça qui va l'amener à sauver des vies lors de l'attentat. Il a son sens de l'éthique, de l'honneur, et un respect profond pour l'autorité. Ce qui va même lui causer problème. 

Le personnage d'Olivia Wilde est révoltant pour évoluer vers l'émotion également. Elle fait un vrai virage. Intéressant en fin de compte. Sam Rockwell est fantastique dans un très beau rôle d'ange-gardien qui nous fait croire encore à la justice. Kathy Bates est remarquable et son discours public est poignant. Quant à Paul Walter Hauser, il brille dans son discours face au FBI quand il leur demande s'ils ont quelque chose de concret contre lui et puis quand il reçoit la fameuse lettre à la fin. 

On fait le plein d'émotions pendant tout le film qui est vraiment un très grand Clint Eastwood qui n'en finit pas d'épater pour notre plus grand bonheur et c'est fantastique.

Bande- Annonce :

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>