Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Employé / Patron

Publié le par Marie Cineaddict

Employé / Patron

Rodrigo qui attend de savoir si son enfant est en bonne santé est aussi en souci avec son exploitation car il a besoin de quelqu’un qui sache conduire sa moissonneuse. Son ouvrier habituel n’est plus en mesure de travailler pour lui mais par loyauté, il accepte d’embaucher son fils de 18 ans car il a une famille à nourrir. Maheureusement, celui-ci cause un accident dans lequel meurt son enfant. Une plainte est engagée mettant en avant la responsabilité de Rodrigo. L’employé rêve de faire un raid avec son cheval de prédilection. Un arrangement entre les deux parties est-il possible ?
Nahuel Perez Biscayart  nous montre combien son regard est expressif encore une fois dans ce film pour en délivrer toute l’intensité car des fois, cela signifie tant de choses ! On assiste au choc de deux mondes opposés, certes. Ce film donne à réfléchir car au départ on ne sait pas où il va nous mener. Tout bascule lors d’un drame d’une profondeur inouïe. On est frappé par l’humanité de Rodrigo qui se retourne contre lui en fait, lui qui n’a que les meilleure intentions, aider son employé et protéger son affaire. Une histoire vraiment touchante. Une chose est sûre nous avons déjà hâte de voir le prochain film de Nahuel, Un an, une nuit …

Bande-annonce du film Employé / Patron :

Partager cet article
Repost0

Top Gun

Publié le par Marie Cineaddict

Top Gun

Top Gun c’est l’histoire de Pete Mitchell, destiné à être parmi l’élite des pilotes d’avion avec son meilleur ami Gooze. Il intègre donc l’école Top Gun quand il fait connaissance de celle qui sera son instructrice.

J’ai vu Top Gun premier du nom, il y a peu et je dois dire que 36 ans après sa sortie, il a joliment vieillit a mes yeux. La marque d’un grand film. Ma scène préférée est celle où Pete chante avec Gooze au piano au restaurant. Elle représente tant. L’esprit d’amitié, de famille, une félicité, la simplicité qui va si bien à Cruise (c’est là qu’il touche les gens et marque des points). Anthony Edwards fait figure d’ami idéal. On regrette que Cruise et Meg Ryan n’est plus tourné ensemble par la suite. Et puis Val Kilmer, c’est le feu ! Je suis tout de même marquée par l’univers macho du film mais le divertissement est assuré de bout en bout. Excellent moment dont ne peut naître que de la nostalgie.

Bande-annonce de Top Gun :

Partager cet article
Repost0

Les leçons persanes

Publié le par Marie Cineaddict

Les leçons persanes

Un prisonnier des nazis se fait passer pour un perse pour sauver sa peau. En effet, Koch a besoin de quelqu’un qui lui apprenne le farci pour qu’il puisse retrouver son frère qu’il pense retrouver à Téhéran. Sous l’identité de Reza Joon, il va créer la langue qu’il ne connaît guère, à partir des prénoms des prisonniers et d’une impression, d’un premier contact avec chacun car il est affecté à la cuisine.

Un rôle encore très fort pour Nahuel Perez-Biscayart, très touchant avec son personnage qui donne tout ce qu’il peut pour sa survie. Ça va loin, ça surprend mais l’émotion est au rendez-vous quand on se rend compte que le personnage principal est capable de citer toutes les personnes qu’il a rencontré à cause de la langue qu’il a créé. Le film est fait à partir d’une nouvelle, qui touche profondément. C’est un grand film. Pour le devoir de mémoire des victimes. Voir jouer Lars Eidinger depuis Petite Soeur est intéressant et Nahuel est un acteur d’exception !

Bande-annonce du film Les Leçons Persanes:

Partager cet article
Repost0

The Ignorant Angels ( Le Fate Ignoranti )

Publié le par Marie Cineaddict

The Ignorant Angels ( Le Fate Ignoranti )

The Ignorant Angels, raconte comment Antonia découvre que son mari, Massimo, décédé au cours d’un accident de moto, la trompait depuis un an avec son amant Michele. Elle va faire la connaissance son autre clan d’amis et ainsi trouver comme une nouvelle famille pour faire son deuil.

Gros coup de cœur pour cette série qui est je trouve d’une richesse culturelle inouïe avec la poésie d’Hikmet. C’est la découverte aussi de talents qui accompagnent le beau Luca Argentero de la série Doc avec brio. Ainsi, en apprenant à connaître la bande d’amis, nous saurons si le couple de Annamaria et Roberta va se remettre d’une crise profonde. Luisella va-elle trouver enfin chaussure à son pieds ? Vera va-elle réussir à se faire accepter en tant qu’homme devenu femme par sa famille ? Serra va-elle avoir des réponses à des questions lointaine. Antonia va-elle se remettre de son deuil avec Michele ou Asaf ? On adore les scènes de repas convivial du dimanche sur la terrasse de Michele dans la série. Il y a l’appartement de Michele, ses fresques travaillées sur de grands espaces au sol. La maison de Massimo est magnifique. Un soin particulier est apporté aux décors époustouflants. Istanbul ne manque pas de charme. On a envie de manger de la pasta à Rome et de voir Istanbul. Une invitation au voyage. La musique est bien choisie entre Nina Simone (Just Say I Love Him), Bette Davis, Billie Eilish, (Lovely) Vaya Con Dios, Soha (Mil Pasos). Ferzan Ozpetek a fait fort. Mention spéciale de Cristina Capotondi qui est formidable.

Bande-Annonce de The Ignorant Angels:

Partager cet article
Repost0

Au revoir Là-haut

Publié le par Marie Cineaddict

Au revoir Là-haut

1919. Albert et Édouard sortent vivants de la guerre. Édouard ne souhaite pas être retrouvé défiguré par sa famille. Albert le met en sécurité. Ensemble, le comptable et l’artiste dessinateur vont monter une arnaque au monument aux morts car ils veulent prendre la fortune du père d’Edouard parce que celui-ci pense que son père n’en a rien à faire de lui. Mais Édouard se trompe sur son père …

Au revoir Là-haut est aussi beau que triste. On repense à la beauté des masques d’Edouard. On a une préférence pour celui- ci avec le sourire modulable et le tout premier le vénitien qui met en valeur les beaux yeux de Nahuel Perez-Biscayard . Cela dit les masques sont tous spectaculaires et sont adaptés à une situation une émotion. Ils expriment tellement ! C’est magnifique ! Il y a des qualités similaires à Hugo Cabret et Un long dimanche de fiançailles dans le films. Entre scènes de guerre impressionnantes, décors et costumes soignés et direction artistique époustouflante, on est gâté ! Ce film est tellement abouti … Il y a une scène de danse très réussie qui nous donne envie de voir Nahuel dans une comédie musicale. Ce film est d’une finesse incroyable ! Un chef d’œuvre et un maxi coup de coeur .

Bande-annonce du film Au revoir Là - haut :

Partager cet article
Repost0

Frère et Sœur

Publié le par Marie Cineaddict

Frère et Sœur

Frère et Sœur, c’est l’histoire de Louis et Alice . Alice voue une haine pour son frère depuis qu’il a eu du succès comme écrivain, il a empiété sur sa place d’actrice de la famille, pris son nom. La vie voudrait les réunir après l’accident de route de leurs parents mais ce n’est pas si simple. La colère est là malgré les années de brouille.

J’ai beaucoup aimé le film qui clame une liberté de ton avec un jeu parfois théâtral bienvenu pour donner de la puissance aux scènes. Il y a une vraie amplitude de jeu.Ce film ne laisse pas indifférent, on est touché par les parents et leur tragédie alors qu’ils se posent en héros. On cherche d’où provient la haine d’Alice pour son frère. On est intrigué quand le film prend des liberté de style quand Louis prend son envol … Le film ne manque pas de lyrisme et de poésie. Je reste marquée par le regard de fin de Marion Cotillard, très touchant. Melvil Poupaud touche avec l’histoire du fils de Louis. Patrick Timsit est bon dans son rôle de protecteur de Louis.J’ai été séduite par les qualités d’écriture du scénario. Je recommande ce film, riche en somme.

Partager cet article
Repost0

On sourit pour la photo

Publié le par Marie Cineaddict

On sourit pour la photo

Thierry apprend que sa femme le quitte et décide un plan de reconquête en décidant d’enmener femme et enfant en vacances en Grèce pour revivre leurs vacances de 1998. Est-ce que le plan va fonctionner ? La tournure des événements n’est pas ce à quoi il s’attendait.

Un film détente avec un Jacques Gamblin toujours attachant en père prêt à tout pour sa famille. Pascale Arbillot n’a pas le rôle facile comme elle joue celle qui quitte mais qui n’a pas pour autant la mémoire fugace. Mention spéciale à Agnès Hurstel qui est vraiment très drôle dans son personnage qui apprend à se lâcher sur le tard et qui a une belle évolution. Mention spéciale également à Ludovik dont le personnage passe de un peu lourd à carrément indispensable. Les évolutions de tous les personnages sont belles et bien écrites. Et oui, on ne peut que être entièrement d’accord : Notre meilleur souvenir, c’est le prochain. Très bonne maxime. On est conquis par le couple Arbillot-Gamblin. Quelle bonne idée de les réunir. Gamblin sait rendre attachant ses rôles de papa d’une manière unique. Il est vraiment formidable. Un agréable moment.

Bande-annonce du film On sourit pour la photo :

Partager cet article
Repost0

L’affaire Collini

Publié le par Lulu Cineaddict

L’affaire Collini

L’affaire Collini raconte l’histoire d’un homme qui a tué un homme. On cherche son mobile. Collini est d’une froideur implacable et ne dit rien. Même son avocat commis d’office est prêt à jeter l’éponge. Des souvenirs personnels reviennent à l’avocat qui connaissait bien la victime. Il va alors sur la piste d’une connaissance d’Italie vienne faire remonter à la surface le passé de nazi de la victime.

Le film met donc l’accent sur le scandale de la loi Dreher qui a fait que des nazis n’ont pas vu leurs crimes reconnus à cause de l’élaboration de cette loi en 1968. La loi fait la distinction entre le meurtre et l’homicide involontaire. L’histoire de Collini est bouleversante et la fin est émouvante . Franco Nero est prodigieux dans son jeu glacial et son visage fermé impressionnant qui va finir s’illuminer pour finir sur une fin de personnage tragique. Le final contient son lot d’émotion. Voir Elyas M’Barek jouer dans un registre plus dramatique que d’habitude, ne manque pas d’intérêt puisqu’il rajoute ici une solide corde à son arc pour nous montrer toute son amplitude de jeu. Élyas est très apprécié en Allemagne à très juste titre, cela fait bien plaisir. L’Affaire Collini est un très grand film. Il me fait un peu penser à La Passante du Sans Souci. Un devoir de mémoire est toujours important.

Bande-Annonce de L’Affaire Collini :

Partager cet article
Repost0

Les animaux fantastiques : Les secrets de Dumbledore

Publié le par Marie Cineaddict

Les animaux fantastiques : Les secrets de Dumbledore

Norbert Dragonneau sauve in extremis un Qilin . Albus cherche à déjouer les plans de Grindelwald qui cherche à prendre la main sur le monde des sorciers. Mais, pour ce faire, Albus réussira-il à mettre Croyance de son côté ? Un savant tour de passe-passe sera-il suffisant ?

Pour moi, il s’agit là du meilleur des trois Animaux Fantastiques. Il est tellement abouti ! On est émerveillé par les Qilins qu’on apprend à connaître. Jude Law donne une telle dimension, en ajoutant de la grande classe à son Albus qu’on adore. Et que dire de Jacob qui est tellement valeureux qu’on donne à l’apprécier comme il se doit. Il est adorable ! Eddie Redmayne est tellement drôle quand Norbert doit ruser pour sauver son frère …  C’est collector ! Mads Mikkelsen est là où il aurait dû être depuis le début et fait un grand Gellert Grindelwald. Le prochain goal en amour, trouver quelqu’un qui nous regarde comme Gellert regarde Albus quand ils se retrouvent dans le salon de thé. Les Qilins sont désormais mes animaux fantastiques préférés. Tellement précieux et gracieux !

Bande-Annonce du film Les animaux fantastiques : Les secrets de Dumbledore 

Partager cet article
Repost0

Abuela

Publié le par Marie Cineaddict

Abuela

Susana est un mannequin sur le point de décrocher le contrat de sa vie quand sa grand-mère tombe malade. Cela va la conduire à tout laisser tomber pour pouvoir s’en occuper le temps de trouver quelqu’un de qualifié pour prendre soin d’elle. Susana va donc prendre en charge sa grand-mère jusqu’à ce qu’elle la trouve inquiétante et surtout jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elles n’étaient pas aussi proches qu’elle le pensait. 
Ce film est une agréable surprise qui fait son petit effet ne serait-ce que pour commencer à cause de son affiche de qualité très bien réalisée. En suite le film est sombre à souhait voir même répugnant par moments. Il y a le rire inquiétant de la grand-mère et comme un vent de folie qui s’installe dans l’atmosphère du film qui joue sur la peur de vieillir et le jeunisme de notre société. Et cette grand-mère qui veut la jeunesse de sa petite-fille. Les effets sont de très bonne qualité et l’univers du film est prenant. Une réussite en somme. 

Bande-annonce du film Abuela :

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>