Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joyeux Anniversaire Morten Harket !

Publié le par luluninette

Morten Harket du groupe norvégien A-ha fête aujourd'hui ses 52 ans !

 

 

Happy Birthday Morten !

 

Publié dans Musique

Partager cet article
Repost0

RIP Andy Whitfield - Spartacus

Publié le par luluninette

 

 ANDY WHITFIELD

    L'acteur de la série Spartacus vient de succomber à son cancer en récidive à l'âge de 39 ans. Triste nouvelle. RIP.

 

Source photo Wikia / Spartacus Wiki

Publié dans Séries - Films tv

Partager cet article
Repost0

Attention : Changement d'adresse du blog

Publié le par luluninette

http://luluninette.blogs.allociné.fr   c'est fini. 

     

Allociné arrête ses blogs.

 

L'ensemble des blogs allociné a la possibilité de migrer vers Overblog, alors j'en fais la démarche dès aujourd'hui.  

 

La nouvelle adresse est donc      

http://luluninette.over-blog.net/

 

Merci à tous les visiteurs d'allociné qui ont été nombreux et j'espère qu'ils seront encore plus nombreux sur Overblog ! A Bientôt j'espère pour de nouveaux articles.

   
    Lulu
  

Publié dans Vie du blog

Partager cet article
Repost0

Le groupe A-ha reformé lors de la cérémonie en mémoire des victimes du drame d'Oslo

Publié le par luluninette


Séparés depuis le 4 décembre 2010, le groupe A-ha s'est reformé tout spécialement pour l'occasion de la cérémonie en mémoire des victimes du drame du 23 juillet. Le résultat : Une version unique, splendide - qui touche au divin - de "Stay on these roads" qui prend vraiment aux tripes qu'on adore ! Cela donne envie de retrouver Morten, Magne et Pal dans des circonstances plus festives !


 

Publié dans Musique

Partager cet article
Repost0

A-ha ~ Ending on a High Note ~ The Final Concert

Publié le par luluninette

Publié dans Musique

Partager cet article
Repost0

Rien à déclarer

Publié le par luluninette

Rien à déclarer

L' histoire :

En 1993, passage à l' Europe oblige, la disparition des frontières franco-belges créé son lot de bouleversement chez les douaniers. Dans la ligne de mire se trouvent Ruben Vandevoorde et Mathias Ducatel qui sont obligés de mettre leurs différents personnels entre parenthèses pour faire équipe et filer un trafic de contrebande.

Rien à déclarer

Ducatel et Vandevoorde ont des pendules à mettre à l’heure

Mon avis :

Un film qui tient toutes ses promesses et qui a été tout bonnement injustement déprécié par la critique. Dany Boon délivre  une comédie de grande qualité qui ne fait jamais dans la bassesse (chose rare et précieuse de nos jours) et ceci, je le salue et le souligne comme il se doit. Dans sa troisième réalisation en tant que scénariste, Boon a un don qui se confirme, celui de savoir toucher les gens, de les faire rire avec un lot de moments déjà cultes, comme seuls lui, Jean Girault et Francis Veber savent le faire.

Le casting est génial. Qui de mieux que Benoît Poelvoorde pour porter le drapeau de la Belgique ? L'ex Deschiens Bruno Lochet est hilarant dans son rôle de Tiburce, particulièrement dans l'inégalable scène du "regard innocent".

Il y a aussi la mémorable scène de discorde au sujet de l'orthographe du mot "ambulance" dont les lettres sont à coller sur un faux véhicule. La façon que Dany Boon a eu de revisiter la 4L en version tunée séduit petits et grands. Les manières différentes de stopper les automobilistes à la belge ou à la française prête aussi à un bon moment de rigolade.

Le couple Damiens-Viard étonne et est très efficace en nous rappelant combien Viard sait être drôle dans le registre de la comédie pure. Julie Bernard est la découverte du film et quand on se rend compte qu'elle a déjà travaillé pour Jeunet et  Caro dans La Cité des Enfants Perdus, on se demande comment cela se fait qu'elle ne fut pas plus plébiscitée auparavant.

 

 

Rien à déclarer

Rien de tel qu’'un bon repas pour briser la glace


 

Partager cet article
Repost0

Inception

Publié le par luluninette

Inception

L’ histoire:

Dom Cobb est ce qu’on appelle un voleur de rêve. Capable de s’ immiscer dans vos rêves et de rechercher ce que ce vous cachez au plus profond de vous-même. Sa vie brisée par le décès de sa femme, Mall, dont il est accusé de meurtre, obligé de fuir, il ne peut plus revoir ses enfants autrement que dans ses propres rêves. Saito lui propose d’arranger sa situation s’il arrive a faire germer une idée d’ un client nommé Fisher. Vulnérable, Cobb à besoin d’une équipe hors-paire (composée de Arthur, Ariane, Eames, et Yusef) pour pouvoir mener à bien son projet à bien, pour pouvoir faire face aux défenses du subconscient du rêveur et pouvoir pénétrer ainsi dans tous les stades de son rêve.

 

Inception

 

Mon avis:

La bonne surprise de cet été que l’on espérait plus ! Hollywood a trouvé son maitre équilibriste. Enfin un blockbuster faisant preuve d’ ingéniosité et d’audace ! Christopher Nolan créé ici un véritable chef d’œuvre ou l’imagination n’a pas de limite, ou tout est permis en faisant preuve d’une maitrise folle dans son jeu avec l’espace et le temps qui n’ont semble-il plus aucun secret pour lui. Le tout servi sur un plateau, avec la crème de la crème du moment à Hollywood. Joseph Gordon-Levitt, Cillian Murphy et Leonardo DiCaprio réunis sur un même projet, on ne peut pas trouver mieux ! Leonardo DiCaprio affiche une nouvelle maturité intéressante, dans un rôle plus pertinent que d’accoutumée. Marion Cotillard est magnifiquement allurée pour les besoin de son rôle. On adore jouer à la devinette quand il s’agit de se resituer  dans le rêve de quel personnage on évolue et se rendre compte à tel point Cobb est complexe. Un jeu de piste aussi passionnant qu’inquiétant, qui ne manque pas de profondeur et de charme. On ressort de la salle de ciné avec cette grande question qui nous taraude : Ce final, alors, qu’en est-il: rêve ou réalité ?  

 

Inception



Publié dans Cinéma

Partager cet article
Repost0

Toy Story 3

Publié le par luluninette

Toy Story 3

 

L’histoire :

Andy a grandi. Il est temps pour lui de quitter le cocon familial pour aller étudier à l’université. Sa maman lui demande donc de faire le tri dans ses jouets, de voir ce qu’il veut mettre à la poubelle ou garder dans le grenier ou de les donner à la hale garderie du quartier. Seulement voilà qu’arrive la catastrophe: les jouets sont placés dans un sachet de poubelle et la maman d’Andy croyant qu’il s’agit de jouets a jeter, les mets avec les autres ordures alors que le souhait d’Andy était de les conserver au grenier.

Woody et ses amis n’ont pas dit leur dernier mots et n’ont pas l’intension de se laisser réduire en miettes ou de terminer maltraités par des enfants trop petits pour les considérer à leur juste valeur ou terrorisés par Lotso qui fait mener une vie d’enfer aux nouveaux arrivants. Un seul but pour eux est possible : retrouver leur propriétaire au plus vite avant qu’il ne parte.

 

Toy Story 3

Une dernière partie de jeu pour Andy avec Woody avant le grand saut vers l’indépendance ?

Mon avis :

Un film d’animation réussi ou la 3D a tout son sens. Ici on use pas le filon Toy Story jusqu’au trônions. On assiste à un renouveau lié à une continuité qui s’inscrit dans la logique la plus simple en y ajoutant un brin de nostalgie qui rend l’instant précieux au point de toucher petits et grands et en particulier nous, grands enfants trentenaires que nous sommes  qui avons par le passé possédé au moins un de ses jouets. Une grande tendresse émane de ce film. 

Quoi de plus touchant que la continuité du cycle de la vie. Irrésistibles, Ken et Barbie sont hilarants ! N’en déplaise aux détracteurs de souvenirs d’enfance, les studios Pixar redonnent ici un sens  et une vraie valeur aux souvenirs qui s’envolent si vite ! Un instant privilégié  qui plus est de pouvoir en profiter en compagnie de ma filleule (pour la première fois dans un cinéma avec moi) et de sa maman.

Toy Story 3

Pour Barbie et Ken, l’avenir s’annonce radieux ...



Publié dans Cinéma

Partager cet article
Repost0

Michael Jackson : Un an déjà

Publié le par luluninette

Il y a un an, le Roi de la Pop nous quittait. Déjà un an, incroyable !

En hommage, envie de poster simplement le  portrait  de Michael Jackson, photographié par Arno Bani pour ce qui a failli être la pochette de son album “Invincible”. On ne peut plus artistique !

 

Michael Jackson

 



Publié dans Musique

Partager cet article
Repost0

When you're strange

Publié le par luluninette

When You're Strange

 

L’histoire :

Dans les 60’s, dans une société en plein changement, l’histoire du groupe de rock mythique The Doors et de leur leader charismatique Jim Morrison .

 

When You're Strange

 

Mon avis :

On adore l’incursion complète dans les 60’s, la narration par Johnny Deep, ce film est parfait de clarté pour les non-initiés et  initiés. On aime la façon d’expliquer les richesses de la musique du groupe et le fait que ce biopic soit illustré par de vrais documents d’époque et non rejoué rajoute de la valeur à ce docu  d’archive finement ficellé. Pour ne pas oublier le poète qu’était Jim Douglas Morrison disparu bien trop tôt. Ce film est terriblement précieux, le spectateur se sent vraiment privilégié lors de la projo. A VOIR.

 

When You're Strange



Publié dans Cinéma

Partager cet article
Repost0