Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le défi du champion

Publié le par Lulu Cineaddict

Le défi du champion

Le Défi Du Champion, c’est l’histoire d’une rencontre entre un footballeur de l’AS Roma, Christian et son professeur, Valerio, qui vont se trouver après avoir à composer avec un passé douloureux pour tous les deux.

Le film n’en n’a pas l’air mais il est très touchant une fois que l’on a passé les clichés du sportif riche et rebelle et qui a des ressources qui ne demandent qu’à être exploitées à bon escient et qui va devoir passer son baccalauréat pour faire passer ses frasques. Son équipe embauche Valério qui va chercher pour lui la bonne méthode d’apprentissage et changer sa vision de voir le monde en lui apportant l’attention qu’il mérite. 

Le passé des personnages apporte une réelle profondeur à l’histoire qui est servie par un duo d’acteurs qui s’est bien trouvé. On affectionne Stefano Accorsi depuis Romanzo Criminale et Tous les soleils. C’est un bonheur de le suivre. Et Dans Le Défi du Champion il y a la démonstration de l’importance de l’adaptabilité de tous dans l’enseignement et le message est capital me semble-t-il. Un beau film qui fait du bien et il est surprenant, plein de sensibilité dans un monde où on est vite dépassé. À conseiller aux futurs sportifs et aux décrocheurs scolaires, aux équipes éducatives. 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Light Of My Life

Publié le par Lulu Cineaddict

Light Of My Life

Light Of My Life c’est l’histoire d’un père et sa fille, Rag, qui doivent lutter pour leur survie alors qu’il n’y a plus de femmes, puisqu’elles sont mortes de la peste féminine. Le père de Rag va-t-il tenir sa promesse de veiller sur sa fille coûte que coûte ?

Nous avons là notre plus gros coup de cœur de l’année, pour l’instant parce que  Casey Affleck à la réalisation et à l’écriture du scénario, cela fait des merveilles. C’est tellement bien écrit. Les histoires que le père et la fille se racontent avec Goldie avant de dormir sont fortes. Les personnages sont adorables avec ce père plein d’amour pour la prunelle de ses yeux et sa fille qui grandit et développe son caractère sous la bienveillance de son père qui n’a de cesse de faire preuve de prudence et réflexion tout au long de ce qu’ils appellent leur aventure.

On voit tout l’art que c’est que celui de la négociation. Le film est prenant et on n’a qu’une envie c’est de continuer de les voir évoluer. C’est un magnifique film sur l’amour paternel. Il fait beaucoup de bien. Casey Affleck ne mérite hors et déjà pas un mais plusieurs Oscars avec tout le travail qu’il a accompli et qui nous tient en haleine tout du long. Et Anna Pniowsky montre qu’elle est une actrice d’une grande trempe. L’enjeu était de taille pour pouvoir tenir tête à Casey Affleck, même si la relation père-fille abordée va au-delà. À conseiller à tous les parents et pourquoi pas, à voir en famille pour trouver l’inspiration pour instaurer le dialogue. Personnellement, je trouve le film époustouflant.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Greenland

Publié le par Lulu Cineaddict

Greenland

Une comète du nom de Clarke s’apprête à détruire majoritairement la planète Terre, et une famille est sélectionnée pour se protéger dans un bunker, en étant menée à rude épreuve pendant tout son périple.

Greenland est la bonne surprise de l’été parce qu’on est dans les aventures de familiales. Le casting forme une famille idyllique sous les traits de Gérard Butler, Morena Baccarin, et Roger Dale Floyd. On est pris dans l’histoire car il y a la course pour retrouver les médicaments du petit qui est diabétique et que la famille se retrouve rejetée de l’avion car les malades n’ont pas accès à l’avion. Séparés, ça va être la course pour la survie. Vont-ils se retrouver et atteindre le Groenland ? C’est comme cela qu’on aime retrouver Gérard Butler qui est vraiment au top dans une production qui le met en valeur, aux  effets spéciaux soignés.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Maudie

Publié le par Lulu Cineaddict

Maudie

Maudie  est le récit de la vie de la peintre Maud Lewis de Nouvelle-Écosse, dans le Canada, atteinte de polyarthrite rhumatoïde, au départ spécialisée dans les cartes de Noël, elle peindra sur tous les supports possibles de sa maison qui fera l’objet d’un musée, alors qu’elle et son mari vécurent pauvrement.

L’histoire de Maud est frappante au plus haut point. Le film raconte l’histoire de sa rencontre avec son mari Everett, peu commode à la base, et rencontré alors qu’Everett cherchait par annonce déposée dans un magasin : une femme avec son nécessaire de nettoyage.

Le plus beau dans le film, c’est de voir comment va évoluer leur relation qui commence de manière catastrophique pour se transformer en amour véritable. Ce qui est touchant aussi dans le film, c’est la fragilité de Maud (sa force aussi),  c’est aussi de voir la façon simple avec laquelle Maud voit le monde au point qu’elle bouleverse. Il y a tellement de bonté en elle. Sally Hawkins nous dépeint le portrait de quelqu’un à la valeur inestimable. Maud Lewis se contentait de peu. Ses derniers mots nous transportent. Ethan Hawke surprend en jouant un Everett Lewis à double facette à la fois rude et rebutant à la limite du supportable lorsqu’il la traite pire qu’ une chienne, tout en se montrant déconcertant, adorable la seconde d’après. Il y a aussi l’histoire avec la fille de Maud qui remue beaucoup.

Ravie d’avoir pu connaître une artiste par le biaide ce film car Maud Lewis vaut vraiment le coup qu’on s’intéresse à elle. Ses peintures de chats sont mignonnes. En plus le film est servi par un tandem d’acteurs brillants.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

The Eddy

Publié le par Lulu Cineaddict

The Eddy

The Eddy est une série Netflix par Damien Chazelle à qui on doit WhiplashLa La Land ou encore First Man. Cela raconte l’histoire d’Elliot avec son club du même nom, son groupe avec lequel il projette de faire un album. Elliot récupère sa fille Julie et doit recréer des liens avec elle. Tout bascule quand Rachid, son ami avec qui il tenait le club se fait assassiner. Une enquête commence. 

Le développement de l’intrigue se fait en huit épisodes. On est vite happé par l’histoire. Chaque épisode porte le nom d’un personnage sur lequel il y a un focus ce qui permet une trame originale. La musique est sublime, autant que Andre Holland que l’on a découvert dans Moonlight et qui est plein de surprises et que  l’on adore depuis. Mon Dieu qu'il est sexy ! Le casting entier est parfait et le couple Leila Bekhti et Tahar Rahim est sensationnel, c’est un plaisir de les voir jouer ensemble même s’il n’en n’ont pas beaucoup l’occasion. L'importance des langues est géniale. Joanna Kulig  ( à voir dans Cold War) et Amandla Stenberg sont prodigieuses. Il paraît qu’une deuxième saison est envisagée et il est certain qu’on sera au rendez-vous. Nous avons un gros coup de cœur pour la musique et on ne voulait pas que la série s’arrête. Cette série est la perfection.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Before Midnight

Publié le par Lulu Cineaddict

 Before Midnight

Before Midnight s’inscrit dans la trilogie des Before en nous permettant de retrouver Jesse et Céline mariés et parents de jumelles. Ils sont en vacances chez des amis et se voient offrir une escapade à deux qui est quelque peu tourmentée car Jesse veut trouver un moyen de se rapprocher de son fils de peur de le perdre. Céline pense au divorce et pense que son histoire avec Jesse se termine. Jesse saura-t-il trouver les mots qu’il faut ?

Avec Before Midnight on retrouve donc la collaboration de Julie Delpy et Ethan Hawk avec Richard Linklater, les deux acteurs ont également participé à l’écriture du scénario et cela nous fait se rendre compte de leur grande implication dans leur rôle. Le rendu est unique et remarquable . Cela fait qu’on retrouve les personnages avec d’autant plus de plaisir et que l’on place dorénavant Richard Linklater sur un pieds d’estal. Quel bonheur ce doit être de pouvoir développer des personnages à souhait au fil des ans. C’est un exercice ambitieux et qu’on affectionne. C’est magnifique. La Grèce donne des décors idylliques. Jesse aime Céline de la plus belle des façons (telle qu’elle est) et puis il y a le fameux moment de la lecture de la lettre. Juste splendide. Il paraît qu’une suite serait prévue. On l’attend déjà. avec impatience. Pour patienter, je rattraperai Blaze.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

The Climb

Publié le par Lulu Cineaddict

The Climb

The Climb c’est l’histoire de l’amitié de Kyle et Mike. Ils ont une relation toxique qui va être mise à l’épreuve lorsque Mike va annoncer à Kyle qu’il a eu une liaison avec sa fiancée avec laquelle il va se marier.

On nous propose de suivre toutes les conséquences de cette révélation sur des années et c’est cela qui fait tout l’intérêt du film pour développer les personnages à souhait. Le résultat est juste fantastique. On adore le jeu avec le français qui est bien présent dans le film et dans la musique qui lui donne un caractère particulier. On retrouve même Gilbert Bécaud avec Gracias A Dios dans la bande orIginale. Le film surprend dans son développement car on se demande vraiment jusqu’où tiendra l’amitié des deux protagonistes car on passe par tous les états avec un final plaisant. On recommande chaudement. Michael Angelo Covino nous offre un film plein de vie, une ode à l’amitié et au passage une belle déclaration d’amour à la France. Un très bon moment. 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Été 85

Publié le par Lulu Cineaddict

Été 85

Été 85, c’est le récit d’Alexis qui nous raconte comment son été a été bouleversé par sa rencontre avec David et comment il a été amené à voir son cadavre. C’est une histoire d’amour, d’un pacte à respecter et ses conséquences.

Un film fort, qui prend aux tripes car on est happé par le récit d’Alexis qui écrit pour se libérer comme un travail thérapeutique sur son histoire d’amour qui s’est terminée au drame. Les qualités d’écriture et de narration sont fantastiques. On adore les musiques qui font partie du souvenir collectif comme Rod Stewart et son magnifique et émouvant Sailing qu’on écoute en boucle depuis avoir vu le film avec l’album des Cure The Head On The Door en passant par le Cruel Summer des Bananarama et j’en passe. C’est un plaisir de retrouver Melvil Poupaud qui est méconnaissable dans son rôle. Isabelle Nanty a un rôle de mère adorable. François Ozon sait toucher comme personne en restant le meilleur des réalisateurs français en choisissant des thèmes forts et marquants. On attend déjà impatiemment son prochain film Tout s’est bien passé avec Sophie Marceau. Il n’est pas difficile de prédire une  carrière pleine de promesses à Benjamin Voisin et Félix Lefebvre qui montrent une grande étendue de leur talent dans ce film. Ici nous avons le meilleur film de 2020.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Nina

Publié le par Lulu Cineaddict

Nina

Nina est un biopic retraçant la vie de la chanteuse Nina Simone.

J’ai eu le déclic pour ce film en voyant Before Sunset. Il fallait absolument que je vois un biopic sur Nina Simone et Cynthia Mort en a fait un avec Zoe Saldana dans le rôle principal. J'ignorais beaucoup de choses sur elle. En particulier ses soucis psychologiques et l'histoire de son infirmier devenu assistant puis manager. Cette femme était un véritable génie qui était engagée mais qui pouvait faire peur aussi. Mais ne retenons que le meilleur d'elle. Le film est on ne peut plus nécessaire. On regrette cependant le manque de la voix de la chanteuse pendant les scènes de chant pendant un temps. Et en même temps cela donne une autre vie aux chansons et leur donne plus de force. Nul n'est l'égal de Nina Simone de toutes façons. Les acteurs font des interprétations formidables même si le choix de Saldana a été critiquée. On adore le personnage de Clifton joué par David Oyelowo qui est tellement positif. Il est extraordinaire. Deux chansons magnifiques marquent les esprits au sortir du film. Wild is the wind et  Black Is The Color Of My True Love's Hair sont les titres les plus forts. Ils prennent vraiment aux tripes ! Le Very Best Of de Nina Simone est un essentiel.

 

Bande-Annonce : 

Partager cet article
Repost0

Matthias et Maxime

Publié le par Lulu Cineaddict

Matthias et Maxime

Matthias et Maxime raconte l’histoire de deux gars qui voient leur vie bouleversée après qu’on leur ait demandé de jouer une scène de baiser dans un film. Des choses du passé rejaillissent et ils n’y sont clairement pas prêts. Maxime s’apprête à partir en Australie en laissant sa mère qui a arrêté de se droguer depuis peu sous tutelle et entre les deux des grandes tensions subsistent. Maxime va-t-il vraiment partir avec tant d’éléments en suspens ?

Encore une claque de Xavier Dolan qu’on apprécie de plus en plus au gré de ses films. C’est le deuxième film que l’on voit de lui après Mommy.On aime quand il joue et qu’il n’hésite pas à modifier son apparence. Depuis C.R.A.Z.Y. on adore le cinéma canadien avec l’accent des acteurs qui apporte beaucoup dans le jeu au niveau de l’authenticité, un vrai plus. Il y a même une référence aux Invasions barbares (Film OVNI génial) . Dolan rend grâce au cinéma canadien et on adore ça. La grande découverte du film est Gabriel D’Almeida Freitas qui est fantastique. On adore la scène où il nage dans le lac qui est magnifique et inquiétante en même tant. Anne Dorval est méconnaissable dans son rôle de mère violente. Dolan sait très bien s’entourer d’acteurs de confiance pour notre grand plaisir. On adore la bande originale qui est très variée et accompagnée de lyrisme mais aussi de succès populaires comme les Pet Shop Boys en allant jusqu’à Amir et Britney Spears. Aussi je trouve que la fin est très réussie car elle est amenée de telle manière à ce qu’on ne l’attend pas. Beaucoup de surprises dans un film qui en font un pari réussi. Moi, je dis chapeau bas.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>