Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

albertdupontel

Au revoir Là-haut

Publié le par Marie Cineaddict

Au revoir Là-haut

1919. Albert et Édouard sortent vivants de la guerre. Édouard ne souhaite pas être retrouvé défiguré par sa famille. Albert le met en sécurité. Ensemble, le comptable et l’artiste dessinateur vont monter une arnaque au monument aux morts car ils veulent prendre la fortune du père d’Edouard parce que celui-ci pense que son père n’en a rien à faire de lui. Mais Édouard se trompe sur son père …

Au revoir Là-haut est aussi beau que triste. On repense à la beauté des masques d’Edouard. On a une préférence pour celui- ci avec le sourire modulable et le tout premier le vénitien qui met en valeur les beaux yeux de Nahuel Perez-Biscayard . Cela dit les masques sont tous spectaculaires et sont adaptés à une situation une émotion. Ils expriment tellement ! C’est magnifique ! Il y a des qualités similaires à Hugo Cabret et Un long dimanche de fiançailles dans le films. Entre scènes de guerre impressionnantes, décors et costumes soignés et direction artistique époustouflante, on est gâté ! Ce film est tellement abouti … Il y a une scène de danse très réussie qui nous donne envie de voir Nahuel dans une comédie musicale. Ce film est d’une finesse incroyable ! Un chef d’œuvre et un maxi coup de coeur .

Bande-annonce du film Au revoir Là - haut :

Partager cet article
Repost0