Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bradpitt

Babylon

Publié le par Marie Cineaddict

Babylon

Babylon, c’est l’histoire de Manny et de ses rêves d’Hollywood dans les années 20, avec une vie à jamais bouleversée par ses rencontres avec Nelly LaRoy et Jack Conrad et le passage du cinéma muet au cinéma parlant.

Damien Chazelle n’est pas tendre avec Hollywood et son côté irrévérencieux sans limite qui fait et défait les stars. C’est un peu un cirque, un capharnaüm, une folie, une ivresse, qui attire le danger dans lequel on est happé. Il y a donc Manny, serviable, droit et juste, sachant tellement se rendre utile qu’il arrivera à  se faire un petit bout de chemin à Hollywood grâce à Jack Conrad la superstar qui éprouve des difficultés à convaincre en ce moment. Il y a Nelly née pour être star selon elle, mais la machine hollywoodienne en pleine mutation conviendra-t- elle à ses rêves d’actrice ? Parmi les 3, qui aura les reins assez solide pour réussir dans ses aspirations ?

Margot Robbie, c’est le tempo du film, elle donne tout et elle épate en allant loin dans son personnage. Diego Calva est sensationnel de naturel, fin, son registre est vaste et c’est une très agréable découverte promise à un brillant avenir. Brad Pitt joue un Jack Conrad émouvant et attachant au possible avec sa mélancolie. Les 3 h 09 passent très vite et voir grand dans les décors majestueux réussit à Damien Chazelle qui mesure la démesure avec talent. Que d’émotions pendant 3 h de célébration du cinéma enthousiasmantes. La scène finale de Manny est marquante pour moi car elle résume pourquoi on aime le cinéma passionnément et c’est magnifique !

Bande-Annonce de Babylon :

Partager cet article
Repost0

Et Au Milieu Coule Une Rivière

Publié le par Marie Cineaddict

Et Au Milieu Coule Une Rivière

Norman Maclean, raconte sa jeunesse quand il se destinait à être professeur et surtout l’histoire de son frère Paul, disparu trop tôt et leur passion pour la pêche.

Ce film de Robert Redford est un chef d’œuvre. Il faut dire qu’on ne voit plus les parties de pêche de la même façon car elle sont filmée de manière fantastique. L’histoire de Paul, joué par Brad Pitt est un crève cœur car il est aussi brillant que son frère si ce n’est plus avec son métier de journaliste, mais sa passion pour les jeux le perdra. Oui ce film touche et ne manque pas de poésie et sa version restaurée est magnifique.

Partager cet article
Repost0

The Tree of Life

Publié le par Lulu Cineaddict

The Tree of Life

The Tree of Life, c’est l’histoire de l’enfance de Jack. C’est l’histoire de son cheminement spirituel et de sa perception de l’univers à travers ses questionnements et ses apprentissages et ce que lui ont transmis ses parents jusqu’a l‘âge adulte. 
Le film est à la fois un voyage spirituel très profond sur le deuil tout d’abord, puis sur ce qui nous amène à choisir une voie plutôt qu’une autre. C’est à la fois un cours de science de la vie et de la terre magistral complété d’une conversation avec Dieu. Il est question des croyances. On va vers une envolée onirique pleine de poésie. Il est question de la transmission des parents à leurs enfants. En dépit de toutes les épreuves et des erreurs commises, il est question de l’amour filial. Le film est d’une force insoupçonnée. Il va loin dans ce que peut-être une quête spirituelle et est vraiment intéressant. C’est un film à voir plusieurs fois pour bien le saisir. Il est complexe et c’est qu’il fait que pour moi c’est mon Brad Pitt préféré où on le voit jouer un père qui voit ses failles percées à jour par son fils. Et c’est un choc. Ce film m’a révélée pour la première fois Jessica Chastain, parfaite en mère remplie d’amour pour ses trois enfants. Un film splendide. Le casting impressionne. Une Palme d'or à Cannes en 2011 complètement méritée.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

True Romance

Publié le par Lulu Cineaddict

True Romance

True Romance raconte l’histoire de la rencontre de Clarence Worley, un fou d’Elvis et d’Alabama une callgirl dans un cinéma qui ne va pas manquer d’être explosive ...

Avec Tony Scott aux commandes, Tarantino à l’écriture, il n’en fallait pas plus pour que ce soit endiablé. Tarantino parle déjà des thèmes qui lui sont chers comme le cinéma d’arts martiaux et aborde  le côté sombre du cinéma avec la drogue par le biais de la folie du personnage de Clarence qui cherche à revendre de la cocaïne pour aller couler des jours heureux à Cancún avec sa belle. 
La violence est discutable, révoltante, bien sûr, surtout lors de la scène où Alabama se fait passer à tabac. La notion de romantisme est complètement discutable et peut déranger, mais peut faire aussi l’intérêt du film. La scène de la prise d’assaut de l’hôtel à la fin, est filmée de manière remarquable, il faut le reconnaître .
Gary Oldman est déjà méconnaissable dans son rôle et Brad Pitt est trop drôle en rôle de « balance », sous l’effet de la drogue. Assurément, ici, ce n’est pas forcément le Slater que je préfère. On adore l’acteur mais, ici, Trop de folie pour moi, même si je pense que l’acteur et ses acolytes ont dû s’amuser dans leur rôle. Je le préfère nettement actuellement dans son rôle de Mr Robot qui est plus fourni. La prochaine étape est de revoir Christian Slater dans Pump Up The Volume. Envie d’ajouter que la fin de True Romance est plaisante. On attend de pied ferme la nouvelle série de Slater, Dr Death.

Bande-Annonce:

Partager cet article
Repost0