Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinema

The Nest

Publié le par Lulu Cineaddict

The Nest

Dans les années 80, Rory, sa femme et leurs deux enfants déménagent dans le Surrey pour les besoins du travail de Rory. Allison elle s'occupe de son cheval et donne des cours d'équitation pour s'occuper. Elle doit avoir une nouvelle écurie dans le Surrey. Mais l'intégration de Rory à son nouveau travail ne se passe pas bien. Il perd son argent. Très vite, Allison se rend compte que son mari les fait vivre au-dessus de leurs moyen. Allison perd son cheval et trouve un travail de fermière dans le voisinage. Mais la famille va-t-elle survivre aux choix de Rory. Tout est si fragile.

Le film est une vraie réussite et m'a fait découvrir Carrie Coon qui joue un vrai personnage de femme formidable, sensible, indépendante, courageuse parmi les épreuves. On a une vraie performance d'actrice. Et puis il y a la scène déchirante où elle déterre de désespoir son cheval mort après que des prétendus amis de sa fille aient vandalisé le manoir et ont commencé à déterrer le cheval. Déchirant. Jude Law impressionne dans son rôle et cela fait plaisir de le voir comme ça. On n'est pas déçu par la fin du film. Au départ je m'attendais à quelque chose de plus sombre encore mais c'est bien ainsi. 

Le film est labellisé Première sur Canal+.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Dirty Dancing

Publié le par Lulu Cineaddict

Dirty Dancing

Dans les années 60, Frédérique dite Bébé s'ennuie pendant des vacances d'été jusqu'à ce qu'elle remarque un tandem de danseurs animateurs aussi adepte d'une danse aussi sensuelle que dynamique. Les choses vont faire qu'elle va être amenée à s'intégrer à leur groupe et c'est là qu'elle va faire la connaissance de  Johnny Castle. Une rencontre qui va bouleverser sa vie et faire qu'elle ne soit plus considérée comme un "bébé" aux yeux de tous.

Envie de rendre hommage à Patrick Swayze disparu il y a bientôt 12 ans, parce qu'il manque toujours cruellement. Ce film a beau se dérouler dans les années 60, il est incroyablement moderne puisqu'il y est question de l'émancipation de la femme et du droit à l'avortement. Personnellement ce que je préfère, ce sont les scènes de leçons de danse de Frédérique où l'on voit le professionnalisme de deux acteurs. Swayze était un danseur prodigieux grâce à sa mère et je regrette qu'on ait pas plus eu l'occasion de le voir danser dans plus de films pour profiter de tout son talent. Reste à se consoler avec la suite du film même si elle n'est pas forcément à la hauteur de la première, il y a toujours Diego Luna dedans. Dieu que Patrick Swayze manque ! Heureusement qu'il laisse un bel héritage derrière lui. Quelle est votre scène préférée du film ?

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Le cas Richard Jewell

Publié le par Lulu Cineaddict

Le cas Richard Jewell

Richard Jewell est accusé, en 1996, d'avoir posé une bombe à Atlanta lors des Jeux Olympiques alors qu'il était considéré comme un héro à la base et qu'il n'a fait que son travail d'agent de sécurité. Son seul tort, être solitaire et avoir des idées pointues qui l'ont mis dans l'embarras par le passé. Heureusement, il peut compter sur l'aide de son ami avocat, Watson Bryant, qui croit en lui comme personne.

Ce film est touchant, car il ne fait pas de Jewell un ange pour autant, car il a bien débordé sur son ancien job avec les étudiants. Mais c'est qu'il prend les choses à coeur et c'est aussi ça qui va l'amener à sauver des vies lors de l'attentat. Il a son sens de l'éthique, de l'honneur, et un respect profond pour l'autorité. Ce qui va même lui causer problème. 

Le personnage d'Olivia Wilde est révoltant pour évoluer vers l'émotion également. Elle fait un vrai virage. Intéressant en fin de compte. Sam Rockwell est fantastique dans un très beau rôle d'ange-gardien qui nous fait croire encore à la justice. Kathy Bates est remarquable et son discours public est poignant. Quant à Paul Walter Hauser, il brille dans son discours face au FBI quand il leur demande s'ils ont quelque chose de concret contre lui et puis quand il reçoit la fameuse lettre à la fin. 

On fait le plein d'émotions pendant tout le film qui est vraiment un très grand Clint Eastwood qui n'en finit pas d'épater pour notre plus grand bonheur et c'est fantastique.

Bande- Annonce :

Partager cet article
Repost0

Take Shelter

Publié le par Lulu Cineaddict

Take Shelter

Curtis LaForche et sa femme travaillent dur pour payer des implants cochléaires à leur petite fille sourde. Tout bascule quand Curtis commence à avoir de très violents cauchemars très réalistes et apocalyptiques qui le poussent à consulter en secret. Surtout qu’il a des antécédents familiaux avec sa mère malade et schizophrène. Il est obsédé par son abri   anti tornade car il est persuadé que quelque chose se prépare. La situation empire et il se fait renvoyer et l’opération de sa fille est mise à mal. Son couple va-il surmonter la crise. A-t-il raison ? Perd -t-il la tête ?

Ce film est un choc et est fantastique. Le réalisme des visions avec les éclairs, les oiseaux, le chien qui devient fou comme les gens, l’impact que ça a sur Curtis et la malgré tout jolie relation familiale en font un film troublant avec des personnages attachants. J’ai adoré découvrir ce film car on n’a réponse à nos questions qu’à la toute fin qui est très marquante. Les acteurs sont au top. Une excellente surprise.

Bande-annonce :

Partager cet article
Repost0

Pour l’amour de Sylvie

Publié le par Marie Cineaddict

Pour l’amour de Sylvie

Entre la fin des années cinquante et le début des années soixante, Sylvie travaille dans le magasin de disques de son père lorsqu’elle rencontre Robert, saxophoniste de talent et c’est le coup de foudre. Surtout pour Robert. Sylvie est déjà fiancée et leur histoire démarre sur cette difficulté. Mais on va les suivre à travers leur aspirations et leurs moments de séparations qui vont rendre leur histoire unique et passionnante à suivre dans son évolution.

Le casting est top, on retrouve Tessa Thompson dans un très beau rôle de femme forte et déterminée. Nnamdi Asomugha a un personnage sacré à défendre dans ses choix. Il y a aussi Eva Longoria qui a un personnage solaire et le Regé-Jean Page qui fait chavirer les cœurs depuis Les Chroniques des Bridgerton avec son rôle du Duc. Il a d’ailleurs ici un petit rôle plein de sympathie avec une superbe façon de bouger qui font de lui quelqu’un de très prometteur. 
Ce qui marque ici c’est vraiment l’importance de la musique qui est magnifique et berce tout le long du film . On revient entre autres d’ailleurs à Sam Cooke.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Master and Commander

Publié le par Lulu Cineaddict

Master and Commander

Le Capitaine  Aubrey a l'idée de suivre un navire français après qu'il ait gravement endommagé le sien pour le conquérir pour son honneur et la gloire de l'Angleterre. Il est accompagné par son fidèle ami chirurgien qui ne réussira pas à le dérouter de sa quête, connaissant les dangers encourus par tout l'équipage.

Le film est une vraie réussite car il nous embarque comme si on y était avec des scènes d'un réalisme bluffant. Et, comme le disait le magazine Première, la prestation de Paul Bettany est excellente. Personnellement, je ne la juge pas comme la meilleure de l'acteur car pour moi, sa meilleure performance est dans Mon Oncle Frank sur Amazon Prime Video où il est phénoménal. On a le plaisir d'un beau tandem avec Russell Crowe où se dessine une amitié liée à toute épreuve même en cas de grand désaccord et surtout par la musique, ce qui nous réserve de jolis moments. On est peiné par la perte dans l'équipage et surpris par Bettany quand il doit s'opérer du ventre tout seul avec l'aide d'une glace. Un film efficace dont on ne perd pas une miette. Et puis il y a aussi les bonnes présences de James D'Arcy qu'on adore et de Billy Boyd. Cela vaut le coup d'oeil.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

3 billboards

Publié le par Lulu Cineaddict

3 billboards

Mildred Hayes tient à se battre pour retrouver le meurtrier de sa fille car l'enquête piétine. Pour sensibiliser à son histoire, elle décide de louer trois panneaux auprès d'une agence publicitaire et d'y mettre trois phrases chocs. L'homme chargé de l'affaire, le chef de police Willoughby malade d'un cancer en phase terminale décide de mettre fin à ses jours en laissant des lettres qui vont bouleverser tout le monde et encourager à continuer l'enquête.

Je ne sais pas ce qui me bouleverse le plus dans ce film si ce n'est l'histoire de la fille de Mildred, la détermination d'une mère qui se sent responsable du décès de sa fille où bien les lettres laissées par Willoughby qui laissent sans voix, ou encore l'évolution du personnage de Dixon qui est incroyable alors qu'il est exécrable à la base. Le film est très fort et marque les esprits. Quel casting parfait !

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Mon oncle Frank

Publié le par Lulu Cineaddict

Mon oncle Frank

Dans sa famille, Beth s’entend particulièrement bien avec son oncle Frank parce qu’il est brillant, différent et l’encourage à être elle-même. Mais elle ignore beaucoup de sa personne et va apprendre à le connaître alors qu’il cache à tout le monde son orientation sexuelle et un douloureux secret passé.

Mon Oncle Frank est bouleversant tout comme Paul Bettany qui atteint des sommets. On adore cet acteur qui vaut mieux que ses interprétations (même si on les aime) pour Marvel. Il est beaucoup trop rare. Le film est important car il parle de l’acceptation de l’homosexualité (dans les années 70) mais il va beaucoup plus loin car il parle à tout à chacun du fait de trouver sa bonne place dans sa famille. Je crois que cela peut parler à tout le monde et c’est ce qui rend le film spécial et unique. Sofia Lillis a tout pour une carrière à la Amy Adams et Peter MacDissi est solaire ! Le casting entier est au top. Ce film est d’une force incroyable et je recommande chaudement cette création Amazon. Gros coup de cœur.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

The Grand Budapest Hotel

Publié le par Lulu Cineaddict

The Grand Budapest Hotel

Un voyageur tombe sur un homme seul qui finira par lui raconter l’histoire passionnante et incroyable de sa vie et de l’hôtel du temps de sa splendeur.

C’est avant tout l’ histoire de l’amitié entre un garçon d’étage et son patron, mais ce n’est pas tout car histoire d’héritage et d’amour sont aussi au rendez-vous le tout saupoudré d’aventures mouvementées et d’une bonne dose d’émotions.

On est dans un film très touchant car l’histoire du lieu l’est comme telle parce qu’elle résume une époque révolue mais intense. L’histoire de Zéro et Gustave est forte. Basée sur un respect mutuel. Esprit d’aventure, ils ont eu et affronté les dangers aussi. Il y a de la folie, de l’originalité, beaucoup d’énergie chez Anderson au même titre qu’un Jeunet, au point que l’on ne peut rester insensible. Le casting est parfait et gigantesque ce qui laisse place à de grandes surprises et l’on est séduit. Que de beaux rôles dans ce film aussi petits soient-ils. Un vent de nostalgie souffle à la fin emprunt de tristesse en laissant un film extraordinaire très réussi. Vivement The French Dispatch ! 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

La vie est belle

Publié le par Lulu Cineaddict

La vie est belle

 A Bedford Falls, George Bailey est désespéré car on a perdu son argent nécessaire à sa société familiale qui fait des prêts. Avec cela il perd tout et veut se jeter à l'eau pour en finir. C'est la veille de Noël. Un ange, Clarence, qui doit gagner ses ailes doit aider George à se rendre compte de tout ce qu'il a apporté sur cette terre.

On est d'emblée touché par la bonté naturelle de George qui mérite d'office des ailes sans qu'il ait demandé. Il est remarquable. Même s'il n'a pas pu réaliser ses rêves comme il l'avait prévu, il a une famille adorable et a su se faire une vie honnête et brave contrairement au diabolique Potter qui veut mettre la main sur tout et avant toutes choses sur la société de George qui l'enquiquine dans ses plans. Bref, George mérite en tout point l'aide de Clarence mais Clarence saura -t-il être persuasif pour l'empêcher de commettre l'irréparable ?

Le film est magnifique et James Stewart fantastique. Quelle énergie ! On a droit à des scènes mémorables comme lorsque George fait sa déclaration à Madeleine et on a la belle patte de Capra qui est le roi des Happy Ends hollywodiens comme on les aime. Envie de m'intéresser de plus près au réalisateur car il nous a fait des merveilles qu'il faut avoir vues. Quel beau film, il a tellement bien vieilli (malheureusement je n'ai pas trouvé la bande-annonce en noir et blanc) qu'on en a des étoiles plein les yeux. On est sous le charme encore de la demeure de George tenue avec tant d'application et d'amour par Madeleine. Un vrai foyer chaleureux malgré le manque de moyens est des plus précieux. Un film adorable.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>