Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

clinteastwood

Le bon, la brute et le truand

Publié le par Marie Cineaddict

Le bon, la brute et le truand

En pleine guerre de sécession, Sentenza, Tuco et Blondin se mettent en tête de débusquer la somme de 200000 dollars cachés dans une tombe. Chacun a un élément pour la trouver et donc chacun doit garder la vie sauve pendant le périple. Tuco voit sa tête mise à prix augmenter par les interventions de Blondin. Mais qui aura le dernier mot ?

Un western de Sergio Léone diablement efficace et magistralement interprété par un trio d’acteurs au diapason. Les regards de Lee Van Cleef, la bonhomie d’Eli Wallach et Clint Eastwood en bon samaritain, ça vaut bien le spectacle et la durée, avec un grand plaisir. La scène de destruction du pont est impressionnante comme la variété des musique d’Ennio Morricone. On est gâté !

Bande-annonce du film Le Bon, la brute et le truand :

Partager cet article
Repost0

Le cas Richard Jewell

Publié le par Lulu Cineaddict

Le cas Richard Jewell

Richard Jewell est accusé, en 1996, d'avoir posé une bombe à Atlanta lors des Jeux Olympiques alors qu'il était considéré comme un héro à la base et qu'il n'a fait que son travail d'agent de sécurité. Son seul tort, être solitaire et avoir des idées pointues qui l'ont mis dans l'embarras par le passé. Heureusement, il peut compter sur l'aide de son ami avocat, Watson Bryant, qui croit en lui comme personne.

Ce film est touchant, car il ne fait pas de Jewell un ange pour autant, car il a bien débordé sur son ancien job avec les étudiants. Mais c'est qu'il prend les choses à coeur et c'est aussi ça qui va l'amener à sauver des vies lors de l'attentat. Il a son sens de l'éthique, de l'honneur, et un respect profond pour l'autorité. Ce qui va même lui causer problème. 

Le personnage d'Olivia Wilde est révoltant pour évoluer vers l'émotion également. Elle fait un vrai virage. Intéressant en fin de compte. Sam Rockwell est fantastique dans un très beau rôle d'ange-gardien qui nous fait croire encore à la justice. Kathy Bates est remarquable et son discours public est poignant. Quant à Paul Walter Hauser, il brille dans son discours face au FBI quand il leur demande s'ils ont quelque chose de concret contre lui et puis quand il reçoit la fameuse lettre à la fin. 

On fait le plein d'émotions pendant tout le film qui est vraiment un très grand Clint Eastwood qui n'en finit pas d'épater pour notre plus grand bonheur et c'est fantastique.

Bande- Annonce :

Partager cet article
Repost0

La Mule

Publié le par Lulu Cineaddict

Source Image : Allociné

Source Image : Allociné

Earl a consacré sa vie à ses fleurs au détriment de sa famille avec qui il s'est brouillé .  Seule lui parle encore sa petite fille . Alors qu'il est sur le point de perdre sa pépinière avec de gros soucis d'argent , il voit une opportunité en gagnant de l'argent  en transportant un sac, tout en ignorant ce qu'il transporte et pour qui il le fait, ce qui s’avère être de la drogue pour le compte d'un cartel. Victime de son succès, il se retrouve vite dans un engrenage de transporter plus pour gagner plus . La DEA va très vite s'intéresser à son cas. Peu à peu les hasards de la vie vont lui faire changer ses priorités et l'amener à renouer avec les siens . 

Clint Eastwood enfin de retour devant et derrière la caméra . Il faut en profiter tant qu'il en est encore capable et surtout s'il a encore des choses à dire et ici c'est surtout sur l'importance de la famille qu'il a des choses à dire . Et ce n'est certainement pas un hasard s'il fait tourner sa propre fille, Alison dans le film . Ça donne toute sa force au film . Si les scènes de courses ne m'ont pas plus intéressée que cela j'ai bien aimé la fin qui est très forte . Bradley Cooper a un joli petit rôle, pour notre plus grand plaisir. J'ai aussi beaucoup aimé la présence dans la bande originale de la chanson "I love you more today than yesterday" des Spiral Staircase, bonne pour le moral. 

 

Partager cet article
Repost0