Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

danieldaylewis

Phantom Thread

Publié le par Lulu Cineaddict

Phantom Thread

Reynolds Woodcock est un créateur de robes qui n'a d'yeux que pour son travail. C'est un célibataire endurci comme il se qualifie lui-même. Un jour, il rencontre Alma, qui va devenir sa muse. Celle-ci va prendre de plus en plus d'importance dans sa vie et elle va se prendre au jeu de vouloir le transformer. Cela va prendre des tournures de relation toxique, surtout qu'elle va vouloir l'empoisonner avec des champignons pour l'affaiblir et avoir de l'emprise sur lui. De là va naître une sorte d'amour ultra-malsain.

Ici, on assiste a l'ultime prestation de Daniel Day-Lewis qui a décidé de mettre un terme à sa carrière à l'issue du film. On est frappé par son élégance déjà remarquable dans Chambre Avec Vue. Dans le film ce qui est choquant c'est la façon dont Alma cherche à prendre le contrôle de Reynolds soit disant pour lui offrir d'autres perspectives de la vie. On est mal à l'aise. C'est de la folie. Et cela est tout aussi fou que les hallucinations que Reynolds a de sa mère et sa rigidité. On a un sacré film qui offre des costumes de toute beauté. Daniel Day-Lewis manque au cinéma. Quel grand acteur ! Il a toujours su s'impliquer dans des projets qui ne laissent pas de marbre. Vicky Krieps est une découverte qui ne manque pas de talent.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Chambre avec vue

Publié le par Lulu Cineaddict

Chambre avec vue

Lucy et Charlotte séjournent à Florence dans une Pensionne quand leurs voisins de table les Emersson leur propose d’échanger leur chambre qui elle dispose d’une vue. Alors que Charlotte s’offusque de la proposition, Lucy décide d’accepter. Le séjour se passe agréablement jusqu’au jour où Lucy et George assistent à un meurtre qui va les bouleverser. Le temps des séparations arrive pour George et Lucy. Lucy est promise à Cecil Vyse.  Mais va-t-elle se contenter d’un mariage de convenance alors que l’amour passionné de Georges lui tend les bras ?

Ce film est un petit bijou de classicisme. On adore les personnages. La prestance de Daniel Day Lewis est remarquable. Le personnage de Lucy est très moderne car elle ne manque pas de caractère et aime l’indépendance. On adore le brin de folie de George qui le rend original. Maggie Smith en confidente est remarquable. Judi Dench en écrivaine troublionne est attachante. On se demande pourquoi Julian Sands n’a pas fait une carrière plus importante par la suite parce qu’il avait vraiment tous les atouts pour réussir. Ce film est une vraie réussite. Un vrai bonbon. On attachera dorénavant plus d’importance à la filmographie de James Ivory. C’est amusant de voir Helena Bohnam Carter jouer toute jeune.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0