Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

francesmcdormand

Nomadland

Publié le par Lulu Cineaddict

Nomadland

Nomadland c’est le périple de Fern après la mort de son mari et la perte de son mari à bord de son van qu’elle a aménagé toute seule. Elle va rencontrer une communauté de nomades où l’entre-aide est reine. Pour autant Fern est très indépendante et son cheminement va la pousser jusqu’au bout d’elle même.

Quel film plein de poésie et d’images magnifiques de soleils. Il y a un contraste entre la beauté du soleil et les tâches du quotidien car le personnage principal est souvent mené à effectuer des tâches honorables, dures et dans la crasse avec force et courage. Le matériel, Fern le met de côté et vit de peu malgré ses différents postes de travail.

Fern est d’une force incroyable et est très touchante dans les conversations avec son amie malade Swankie qui part mourir seule et qui n’a  comme seul souhait que l’on jette des pierres au feu en sa mémoire. 
Le film bouleverse aussi par ses moments de communion intenses avec la nature. On est bouleversé également par le poème du mariage de Fren. Splendide. Il y a aussi la dédicace finale qui ne peut que toucher comme le film est dédié à ceux qui ont dû partir et que l’on retrouvera sur notre route. Profond ! Ce film est un bijou et une célébration de la vie. Francès McDormand est fantastique. Quel travail fourni par Chloé Zhao ! 

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

3 billboards

Publié le par Lulu Cineaddict

3 billboards

Mildred Hayes tient à se battre pour retrouver le meurtrier de sa fille car l'enquête piétine. Pour sensibiliser à son histoire, elle décide de louer trois panneaux auprès d'une agence publicitaire et d'y mettre trois phrases chocs. L'homme chargé de l'affaire, le chef de police Willoughby malade d'un cancer en phase terminale décide de mettre fin à ses jours en laissant des lettres qui vont bouleverser tout le monde et encourager à continuer l'enquête.

Je ne sais pas ce qui me bouleverse le plus dans ce film si ce n'est l'histoire de la fille de Mildred, la détermination d'une mère qui se sent responsable du décès de sa fille où bien les lettres laissées par Willoughby qui laissent sans voix, ou encore l'évolution du personnage de Dixon qui est incroyable alors qu'il est exécrable à la base. Le film est très fort et marque les esprits. Quel casting parfait !

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0