Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

patrickswayze

Dirty Dancing

Publié le par Lulu Cineaddict

Dirty Dancing

Dans les années 60, Frédérique dite Bébé s'ennuie pendant des vacances d'été jusqu'à ce qu'elle remarque un tandem de danseurs animateurs aussi adepte d'une danse aussi sensuelle que dynamique. Les choses vont faire qu'elle va être amenée à s'intégrer à leur groupe et c'est là qu'elle va faire la connaissance de  Johnny Castle. Une rencontre qui va bouleverser sa vie et faire qu'elle ne soit plus considérée comme un "bébé" aux yeux de tous.

Envie de rendre hommage à Patrick Swayze disparu il y a bientôt 12 ans, parce qu'il manque toujours cruellement. Ce film a beau se dérouler dans les années 60, il est incroyablement moderne puisqu'il y est question de l'émancipation de la femme et du droit à l'avortement. Personnellement ce que je préfère, ce sont les scènes de leçons de danse de Frédérique où l'on voit le professionnalisme de deux acteurs. Swayze était un danseur prodigieux grâce à sa mère et je regrette qu'on ait pas plus eu l'occasion de le voir danser dans plus de films pour profiter de tout son talent. Reste à se consoler avec la suite du film même si elle n'est pas forcément à la hauteur de la première, il y a toujours Diego Luna dedans. Dieu que Patrick Swayze manque ! Heureusement qu'il laisse un bel héritage derrière lui. Quelle est votre scène préférée du film ?

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0

Outsiders

Publié le par Lulu Cineaddict

Outsiders

Outsiders, c’est l’histoire de bandes rivales, des Greasers et des Socs dans les années 60. La guerre des classes sociales fait rage. Ponyboy et Johnny sont un peu à part et rêvent d’autre chose. Ponyboy rêve d’étude et de littérature avec Autant On Emporte Le Vent. Johnny a les mêmes espoirs mais tout est remis en cause lorsqu’il tue un Socs par légitime défenses. Les deux adolescents prennent la fuite par peur des représailles. Leur vie prend un autre tournant inattendu lorsqu’ils sauvent des enfants d’un incendie d’une église condamnée où ils avaient pris refuge. Ils sont alors considérés comme des héros. Johnny est mortellement blessé mais les Greasers sont bouleversés à jamais par les événements.

Ce film est très touchant car on a l’occasion de voir de futurs grands acteurs débutants comme Ralph Macchio ( trop vite tombé dans l’oubli après Karaté Kid), Tom Cruise, Matt Dillon, Rob Lowe (trop rare), Patrick Swayze (qui manque tant aujourd’hui) pour ne citer qu’eux. L’histoire des enfants finit par émouvoir par le message de Johnny. Lui, disant à son ami d’être comme de l’or. Il y a une belle référence à un poème L’Or n’est en rien éternel, de Robert Frost qui rend les petites choses précieuses et éphémères. Il y a un vrai message positif pour la jeunesse qui devrait voir le film entre le collège et le lycée. C’est du grand Coppola. Et puis Rob Lowe est bouleversant quand Sodapop retrouve ses frères à la fin. On adore la musique de Stevie Wonder.

Bande-Annonce :

Partager cet article
Repost0