Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinema

On sourit pour la photo

Publié le par Marie Cineaddict

On sourit pour la photo

Thierry apprend que sa femme le quitte et décide un plan de reconquête en décidant d’enmener femme et enfant en vacances en Grèce pour revivre leurs vacances de 1998. Est-ce que le plan va fonctionner ? La tournure des événements n’est pas ce à quoi il s’attendait.

Un film détente avec un Jacques Gamblin toujours attachant en père prêt à tout pour sa famille. Pascale Arbillot n’a pas le rôle facile comme elle joue celle qui quitte mais qui n’a pas pour autant la mémoire fugace. Mention spéciale à Agnès Hurstel qui est vraiment très drôle dans son personnage qui apprend à se lâcher sur le tard et qui a une belle évolution. Mention spéciale également à Ludovik dont le personnage passe de un peu lourd à carrément indispensable. Les évolutions de tous les personnages sont belles et bien écrites. Et oui, on ne peut que être entièrement d’accord : Notre meilleur souvenir, c’est le prochain. Très bonne maxime. On est conquis par le couple Arbillot-Gamblin. Quelle bonne idée de les réunir. Gamblin sait rendre attachant ses rôles de papa d’une manière unique. Il est vraiment formidable. Un agréable moment.

Bande-annonce du film On sourit pour la photo :

Partager cet article
Repost0

Abuela

Publié le par Marie Cineaddict

Abuela

Susana est un mannequin sur le point de décrocher le contrat de sa vie quand sa grand-mère tombe malade. Cela va la conduire à tout laisser tomber pour pouvoir s’en occuper le temps de trouver quelqu’un de qualifié pour prendre soin d’elle. Susana va donc prendre en charge sa grand-mère jusqu’à ce qu’elle la trouve inquiétante et surtout jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elles n’étaient pas aussi proches qu’elle le pensait. 
Ce film est une agréable surprise qui fait son petit effet ne serait-ce que pour commencer à cause de son affiche de qualité très bien réalisée. En suite le film est sombre à souhait voir même répugnant par moments. Il y a le rire inquiétant de la grand-mère et comme un vent de folie qui s’installe dans l’atmosphère du film qui joue sur la peur de vieillir et le jeunisme de notre société. Et cette grand-mère qui veut la jeunesse de sa petite-fille. Les effets sont de très bonne qualité et l’univers du film est prenant. Une réussite en somme. 

Bande-annonce du film Abuela :

Partager cet article
Repost0

Goliath

Publié le par Marie Cineaddict

Goliath

Goliath c’est l’histoire de Patrick, avocat qui se bat pour faire reconnaître le fait que Margot, décédée il y a peu soit reconnue comme étant décédée d’une maladie professionnelle en tant qu’agricultrice et utilisatrice d’une substance cancérogène non reconnue publiquement, la tetrazyne. De puissants lobbys se mettent à travers son chemin et ne tardent pas à le menacer. En effet, Mathias et Paul sont redoutables. Mais Lucie et France sont prête à tout pour faire entendre leur voix. 
Le film n’est pas sans faire penser à Dark Waters mais ceci est un atout car une force car l’environnement est une cause qui devrait nous concerner tout. La puissance des lobbyistes est un sujet très peu abordé. Gilles Lellouche est un avocat très humain, en quête de rédemptions par rapport à ses erreurs passées en contraste avec un Pierre Niney, Mathias, champion de la réthorique déshumanisé et violent. Tous les rôles sont importants dans le film et occupent une pièce du puzzle. On est marqué par les messages de Lucie et France. Si émouvantes. On fait ici la connaissance du frère aîné de Jérémie Renier, Yannick, charmant également. Mathias est incroyable lorsqu’il refait son argumentation imparable alors qu’on sait qu’il a tort. Il y a un travail d’acteurs formidables de toutes parts. Chapeau bas.

Bande-annonce de Goliath 

Partager cet article
Repost0

The Batman

Publié le par Lulu Cineaddict

The Batman

Batman enquête sur le Riddler qui a tué le maire Mitchell. Il enquête aussi sur l’enlèvement d’Annika, une amie de Sélina. Le Riddler prétend que le père de Bruce n’est pas celui qu’il dit être, que les politiques sont corrompus pour semer le chaos dans Gotham.

On a fort apprécié le film de Matt Reeves qui nous offre un Batman sombre et très grunge jusque dans la bande son. Le Something in The Way de Nirvana y est présent pour le plaisir de nos oreilles. Le casting est parfait tel qu’il est. On adore Jeffrey Wright qui montre encore son côté caméléon. Paul Dano joue la folie comme personne. Colin Farrell est complètement méconnaissable ! Serkis joue un Alfred partiémouvant. C’est un immense bonheur de retrouver dans le rôle du Maire Rupert Penry-Jones qui se faisait rare depuis la série MI-5. Zoe Kravitz fait une grande Catwoman et Robert Pattinson est parfait en Batman qui se questionne sur son père. Pour la quadragénaire que je suis, ce film m’a donné envie de me replonger dans le rock des années 90, en faisant souffler un grand vent de nostalgie. 

Bande-annonce de The Batman :

Partager cet article
Repost0

Une jeune fille qui va bien

Publié le par Lulu Cineaddict

Une jeune fille qui va bien

Une jeune fille qui va bien, c’est l’histoire d’Irène, qui rêve d’intégrer le Conservatoire sous l’occupation allemande alors qu’elle est juive. Va-t-elle exaucer son rêve ? Là est toute la question.

On y voit la parenthèse enchantée que représentent les cours de théâtre pour Irène, son insouciance et cette ode à la vie et au jeu. On comprend toute l’importance capitale de jouer, cette passion, l’instinct de vie, l’urgence de jouer. Vive la beauté du français et Vive Marivaud ! Les acteurs sont tous fantastiques et tous les personnages du film sont particulièrement attachants. La complicité est telle entre les personnages qu’elle s’en retrouve précieuse. On a les tendres confidences à la grand-mère et la fête d’anniversaire du papa qui est très émouvante. Je n’ai pas pu retenir mes larmes. Le père fou d’inquiétude pour sa famille qui contraste avec l’insouciante jeune fille qui a toute une vie à vivre. Anthony Bajon est remarquable dans la scène avec l’orchestre. ( Cette scène est d’une force incroyable ). On est marqué par la fin qui fait qu’on en a le souffle coupé. Cette fin d’une force implacable qui marque complètement la grande réussite de la première réalisation de Sandrine Kiberlain. Rebecca Marder insuffle tant de vie à son personnage qu’elle en donne à tous les autres. Ben Attal a su élargir sa palette d’acteur avec grand talent. On ressort en se disant qu’on a vu quelque chose de grand avec tant d’émotions ! 

Bande-annonce du film Une Jeune Fille Qui Va Bien :

Partager cet article
Repost0

La Nuée

Publié le par Marie Cineaddict

La Nuée

Une mère de famille de deux enfants essaie de garder son indépendance financière avec un élevage de sauterelles pour en faire de la farine mais rien se passe comme prévu. Elle ne produit pas assez. Son affaire ne lui rapporte que trop peu. Elle découvre quelque chose : que le sang humain les faits se développer. Mais énorme problème : les sauterelles deviennent carnivore. La folie va prendre Virginie, prête à tout pour sauver son entreprise.

La Nuée est un film audacieux et qui surprend car il devient dérangeant tant le personnage de Virginie n’a plus de limite. Mais le résultat est très réussi dans son genre. Il fallait oser raconter l’histoire. Finalement ce film est plein de promesse et les tiens car il est très justement interprété. Le pari est tenu.

Bande-annonce de La Nuée :

Partager cet article
Repost0

Les jeunes amants

Publié le par Marie Cineaddict

Les jeunes amants

Mathilde est au soir de sa vie lorsque Shauna et Pierre se rencontrent. Plus de vingt ans les séparent et c’est le coup de coeur. Sans que rien ne se passe pendant quinze ans, la vie les fait se retrouver. Elle fut architecte. Lui est un cancérologue de 45 ans qui vit un drame personnel dans son couple. Mais Shauna, malade de Parkinson, se laissera -t-elle la chance de vivre leur histoire ? Rien n’est moins sûr.

Un film émouvant avec un rôle très positif pour Melvil Poupaud qui campe un personnage qui fait drôlement du bien malgré tout ce qui lui tombe dessus. Pierre est charmant et je crois qu’à la fin on veut tous et toutes partager le même air que lui. Son attente sous la pluie désarme. Il est brillant professionnellement parlant mais sa vie sentimentale est chaotique. Shauna, malade va vouloir se protéger de souffrances inutiles et de déceptions. Le film fait preuve de pudeur et de démonstration de véracité des sentiments. On adore les scènes en Irlande. Dans la BO se trouve A lady of a certain age de A divine comedy , un très beau titre. Melvil Poupaud est sans conteste le meilleur comédien français de sa génération. 

Bande-Annonce du film Les Jeunes Amants

Partager cet article
Repost0

Presque

Publié le par Marie Cineaddict

Presque

Louis, croc mort, rencontre Igor lorsqu’ils ont un accident de la route ensemble. Une amitié se lie entre les deux hommes qui s’apportent beaucoup. Igor, handicapé, adore la philosophie. Ensemble, ils vont faire un voyage profond alors que Louis doit conduire son ex- belle mère jusqu’à sa dernière demeure.

Le film est très poétique et Alexandre Jollien et Bernard Campan nous embarquent dans le train de la vie. Le film donne à Alexandre Jollien l’occasion de s’exprimer sur ses courants de pensée. On retrouve bien évidemment Épicure. La fin est profonde et les deux amis se jettent à l’eau pour mieux goûter à la vie. Une belle leçon de tolérance.

Bande-annonce de Presqu

Partager cet article
Repost0

Laurence Anyways

Publié le par Marie Cineaddict

Laurence Anyways

Laurence est un homme professeur talentueux qui vit un grand amour avec Frédérique dite Fred. Sa vie bascule quand il décide de vivre en tant que femme. Laurence est un homme qui se sent femme et aime une femme. Fred va-t-elle accepter son changement ? Leur relation tiendra-t-elle ? Comment évoluera -t-elle au fil du temps ?

Le film est intéressant car il permet de suivre les protagonistes sur plusieurs années. On aimé beaucoup la relation de Laurence et Fred car elle est très forte. On le voit dès le début. Melvil Poupaud et Suzanne Clément sont formidables et leur complicité est belle à voir même si les choses se compliquent. C’est intense. Passionnel. C’est riche en rebondissements. Très bien joué. Le travail de Dolan est remarquable comme toujours. Les looks de Melvil Poupaud sont incroyables et par moments on dirait une star du rock. Il prête ses traits fins avec brio pour sa Laurence.

Bande-Annonce de Laurence Anyways :

Partager cet article
Repost0

Sueurs froides

Publié le par Marie Cineaddict

Sueurs froides

John est un policier qui a dû démissionner parce qu’il est sujet au vertige. Il se retrouve a surveiller Madeleine parce qu’elle serait possédée par une aïeule qui veut la pousser au suicide. Le destin de Madeleine est-il sellé ? John s’éprend d’elle mais pourra-t- il la sauver ?

Ce film d’Hitchcock est en tout point remarquable et vu dans une jolie version colorisée est un grand plus. Le film a vraiment bien vieilli et reste une surprise visuelle malgré les années passées. On est fan des plans sur les chignons de Madeleine et de Carlotta sur la peinture qui font leur effet avec la forme en spirale qui est tellement importante. Que dire du regard bleu acier de James Stewart qui envoute ? L’histoire de Madeleine est prenante et son côté surnaturel lui donne son intemporalité. À recommander, donc.

Bande-Annonce de Sueurs Froides :

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>