Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

289 articles avec cinema

Master and Commander

Publié le par Lulu Cineaddict

Master and Commander

Le Capitaine  Aubrey a l'idée de suivre un navire français après qu'il ait gravement endommagé le sien pour le conquérir pour son honneur et la gloire de l'Angleterre. Il est accompagné par son fidèle ami chirurgien qui ne réussira pas à le dérouter de sa quête, connaissant les dangers encourus par tout l'équipage.

Le film est une vraie réussite car il nous embarque comme si on y était avec des scènes d'un réalisme bluffant. Et, comme le disait le magazine Première, la prestation de Paul Bettany est excellente. Personnellement, je ne la juge pas comme la meilleure de l'acteur car pour moi, sa meilleure performance est dans Mon Oncle Frank sur Amazon Prime Video où il est phénoménal. On a le plaisir d'un beau tandem avec Russell Crowe où se dessine une amitié liée à toute épreuve même en cas de grand désaccord et surtout par la musique, ce qui nous réserve de jolis moments. On est peiné par la perte dans l'équipage et surpris par Bettany quand il doit s'opérer du ventre tout seul avec l'aide d'une glace. Un film efficace dont on ne perd pas une miette. Et puis il y a aussi les bonnes présences de James D'Arcy qu'on adore et de Billy Boyd. Cela vaut le coup d'oeil.

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

3 billboards

Publié le par Lulu Cineaddict

3 billboards

Mildred Hayes tient à se battre pour retrouver le meurtrier de sa fille car l'enquête piétine. Pour sensibiliser à son histoire, elle décide de louer trois panneaux auprès d'une agence publicitaire et d'y mettre trois phrases chocs. L'homme chargé de l'affaire, le chef de police Willoughby malade d'un cancer en phase terminale décide de mettre fin à ses jours en laissant des lettres qui vont bouleverser tout le monde et encourager à continuer l'enquête.

Je ne sais pas ce qui me bouleverse le plus dans ce film si ce n'est l'histoire de la fille de Mildred, la détermination d'une mère qui se sent responsable du décès de sa fille où bien les lettres laissées par Willoughby qui laissent sans voix, ou encore l'évolution du personnage de Dixon qui est incroyable alors qu'il est exécrable à la base. Le film est très fort et marque les esprits. Quel casting parfait !

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Mon oncle Frank

Publié le par Lulu Cineaddict

Mon oncle Frank

Dans sa famille, Beth s’entend particulièrement bien avec son oncle Frank parce qu’il est brillant, différent et l’encourage à être elle-même. Mais elle ignore beaucoup de sa personne et va apprendre à le connaître alors qu’il cache à tout le monde son orientation sexuelle et un douloureux secret passé.

Mon Oncle Frank est bouleversant tout comme Paul Bettany qui atteint des sommets. On adore cet acteur qui vaut mieux que ses interprétations (même si on les aime) pour Marvel. Il est beaucoup trop rare. Le film est important car il parle de l’acceptation de l’homosexualité (dans les années 70) mais il va beaucoup plus loin car il parle à tout à chacun du fait de trouver sa bonne place dans sa famille. Je crois que cela peut parler à tout le monde et c’est ce qui rend le film spécial et unique. Sofia Lillis a tout pour une carrière à la Amy Adams et Peter MacDissi est solaire ! Le casting entier est au top. Ce film est d’une force incroyable et je recommande chaudement cette création Amazon. Gros coup de cœur.

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

The Grand Budapest Hotel

Publié le par Lulu Cineaddict

The Grand Budapest Hotel

Un voyageur tombe sur un homme seul qui finira par lui raconter l’histoire passionnante et incroyable de sa vie et de l’hôtel du temps de sa splendeur.

C’est avant tout l’ histoire de l’amitié entre un garçon d’étage et son patron, mais ce n’est pas tout car histoire d’héritage et d’amour sont aussi au rendez-vous le tout saupoudré d’aventures mouvementées et d’une bonne dose d’émotions.

On est dans un film très touchant car l’histoire du lieu l’est comme telle parce qu’elle résume une époque révolue mais intense. L’histoire de Zéro et Gustave est forte. Basée sur un respect mutuel. Esprit d’aventure, ils ont eu et affronté les dangers aussi. Il y a de la folie, de l’originalité, beaucoup d’énergie chez Anderson au même titre qu’un Jeunet, au point que l’on ne peut rester insensible. Le casting est parfait et gigantesque ce qui laisse place à de grandes surprises et l’on est séduit. Que de beaux rôles dans ce film aussi petits soient-ils. Un vent de nostalgie souffle à la fin emprunt de tristesse en laissant un film extraordinaire très réussi. Vivement The French Dispatch ! 

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

La vie est belle

Publié le par Lulu Cineaddict

La vie est belle

 A Bedford Falls, George Bailey est désespéré car on a perdu son argent nécessaire à sa société familiale qui fait des prêts. Avec cela il perd tout et veut se jeter à l'eau pour en finir. C'est la veille de Noël. Un ange, Clarence, qui doit gagner ses ailes doit aider George à se rendre compte de tout ce qu'il a apporté sur cette terre.

On est d'emblée touché par la bonté naturelle de George qui mérite d'office des ailes sans qu'il ait demandé. Il est remarquable. Même s'il n'a pas pu réaliser ses rêves comme il l'avait prévu, il a une famille adorable et a su se faire une vie honnête et brave contrairement au diabolique Potter qui veut mettre la main sur tout et avant toutes choses sur la société de George qui l'enquiquine dans ses plans. Bref, George mérite en tout point l'aide de Clarence mais Clarence saura -t-il être persuasif pour l'empêcher de commettre l'irréparable ?

Le film est magnifique et James Stewart fantastique. Quelle énergie ! On a droit à des scènes mémorables comme lorsque George fait sa déclaration à Madeleine et on a la belle patte de Capra qui est le roi des Happy Ends hollywodiens comme on les aime. Envie de m'intéresser de plus près au réalisateur car il nous a fait des merveilles qu'il faut avoir vues. Quel beau film, il a tellement bien vieilli (malheureusement je n'ai pas trouvé la bande-annonce en noir et blanc) qu'on en a des étoiles plein les yeux. On est sous le charme encore de la demeure de George tenue avec tant d'application et d'amour par Madeleine. Un vrai foyer chaleureux malgré le manque de moyens est des plus précieux. Un film adorable.

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Les Jardins du Roi

Publié le par Lulu Cineaddict

Les Jardins du Roi

André Le Nôtre doit chercher des jardiniers pour créer les jardins de Versailles pour Louis XIV et est de suite intrigué par Sabine de Barra qui se différencie en déplaçant un pot. Le coup de foudre est quasiment instantané mais chacun traîne des problèmes qui freinent leur histoire.

Énorme coup de coeur pour ce film du regretté Alan Rickman et que je découvre seulement maintenant en me demandant ce que j'ai bien pu faire pendant tout ce temps. Ce film n'est que beauté ! On est touché d'emblée par l'histoire de Sabine qui a perdu mari et fille plus ou moins par sa faute. On adore la complicité affichée par Alan Rickman qui provoque un certain pincement au coeur de nostalgie et des instants de pur bonheur que Kate Winslet doit chérir. (la scène de la rencontre de Sabine et du Roi anonyme dans le jardin.) Il faudrait lui poser la question. Matthias Schoenaerts est parfait comme d'habitude et surtout quand il fait ressortir son côté romantique qui lui va si bien et le met à contre-emploi. Ici mari désavoué qui retrouve enfin l'amour, le rôle lui va comme un gant. Amour sur Kate Winslet et la belle humilité de son personnage qui garde en plus pour elle une histoire dévastatrice. La musique est poésie et les décors et costumes sont somptueux. Ce film fait beaucoup de bien. Et Dieu qu'on réalise combien Alan Rickman manque depuis cinq ans !

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Ma vie avec John F. Donovan

Publié le par Lulu Cineaddict

Ma vie avec John F. Donovan

Rupert revient sur sa correspondance avec John F. Donovan lors d'un entretien. Enfant, il était grand fan de l'acteur et sa disparition fut un choc. Leur correspondance ne manqua pas d'avoir d'incidence sur sa vie.

Encore une bonne surprise de Xavier Dolan qui continue de surprendre avec ce film. En fait c'est une déclaration d'amour du cinéma à travers les yeux de Rupert tout en abordant le fait du côté néfaste de la célébrité au point de se perdre et de ne plus savoir qui on est vraiment. Sujet profond et intéressant. Les acteurs sont géniaux et mention spécial a Jacob tremblay lorsqu'il joue la scène de la dispute ou il arrache un collier qui signifie beaucoup pour son personnage et sa mère.

On adore la façon dont Dolan crée les discordes et comme il réconcilie les personnages pour faire le lien. On a droit a de jolis moments. Et puis, il y a l'importance capitale de la musique qui accompagne le film et qui est choisie avec soin. On aime ce que devient Rupert en somme lorsqu'il est adulte. Lui sait qui il est et ou il va et ce qui fait que l'on part d'un drame sur lequel on va se construire et c'est très intéressant à développer. Je suis surprise que le film n'a pas eu plus de reconnaissance que ce qu'il a eu. Kit Harington est touchant en paumé. Je me demande ce qu'aurait dû faire Jessica Chastain coupée au montage. Et puis ce joli hommage à My Own Private Idaho à la fin est adorable !

Bande-Annonce:

Partager cet article

Repost0

Proxima

Publié le par Lulu Cineaddict

Proxima

Proxima raconte l’histoire d’une séparation difficile entre une mère astronaute , Sarah, qui doit partir en mission et sa fille Stella. 
Le film est très émouvant et est porté avec brio par Eva Green qui joue une mère sur deux tableaux, à la fois très professionnelle et en même temps maman avant tout. Ça rend le film très touchant, par les mots qu’elles se laissent et également quand Sarah fait visiter la base à sa fille alors qu’elle n’a pas le droit et qu’elle est en quarantaine. C’est un très bel hommage aux femmes astronautes qui doivent sacrifier un temps leur vie de famille, et de femme pour leurs missions qui sont d’une capitale importance également. Un très beau récit est fait à la fin. En plus, on a droit à la présence de Thomas Pesquet comme cadeau. Un bon film !

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Retour vers le futur

Publié le par Lulu Cineaddict

Retour vers le futur

L’occasion de la rediffusion de la trilogie de Retour Vers Le Futur pour les fêtes depuis mardi dernier est trop belle pour ne pas vous parler de mon premier vrai coup de cœur de cinéma, je devais avoir 9 ans quand ce fut le coup de foudre. J’ai pu voir le premier volet dans des conditions mémorables, en salle de classe pour fêter la fin d’année scolaire grâce à mon instituteur, Monsieur Gartner. Quel beau cadeau merveilleux ! 

J’ai été subjuguée par l’idée de retour dans le temps en DeLorean en l’an 55 et le rythme effréné de l’aventure. Car oui il y a une course contre la montre pour que les parents de Marty McFly se mettent ensemble afin que Marty, son frère et sa sœur ne disparaissent pas. Revoir des années plus tard le film, nous fait réaliser combien il est intemporel. Il est une réussite totale en plus avec la scène de Christopher Lloyd sur le clocher. Tout a tellement bien vieilli, les costumes, les effets. C’est un bonheur de bout en bout. Michael J Fox est fantastique et à jamais dans mon cœur. L’époque des années 50 est fascinante. Le génie, la folie d’Emmett et le côté intrépide de Marty !

Les aventures de Marty et Doc Brown sont gravées. Merci Mr Gartner, Merci Steven Spielberg, Merci Robert Zemeckis, Merci Michael J Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson et à toute la dream team pour ces souvenirs !

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Spectre

Publié le par Lulu Cineaddict

Spectre

Au cours de sa mission Bond retrouve White qui lui fait promettre de protéger sa fille Madeleine Swann avant de se donner la mort. Il va devoir la retrouver grâce à l'aide de Q. Bond va remonter jusqu'à l'organisation Spectre qui veut changer l'ordre de la sécurité dans les pays et tout contrôler et également supprimer les postes des agents double zéro. L'agent 007 ne sera pas au bout de ses surprises quand il en saura plus sur les agissements passés de l'organisation en rencontrant Ernst Stavro Blufeld.

Encore un opus essentiel dans l'ère Craig car on y explique beaucoup de choses importantes et cela rend cet épisode passionnant. Les épisodes s'imbriquent et c'est d'autant plus intéressant et riche. On adore d'autant plus. Ben Whishaw fait un Q plein de malice. Waltz est parfait dans son rôle. On félicite Léa Seydoux pour l'allure qu'elle donne à Madeine Swann et elle n'a point à rougir de sa prestation, elle a assuré dans un personnage plein de mystères. Fière, elle peut l'être. 

Non, résolument on n' est pas prêt à dire au revoir à Craig dans le rôle de Bond après Mourir peut attendre après tout ce qu'il a donné. Tant de réalisme et de développement dans son personnage, très attachant, psychologiquement développé de manière extraordinaire. Craig a tout donné durant ses années de bons et loyaux services. Blessé deux fois, sur Casino Royale (deux dents cassées et bouche en sang) plus une fois sur Mourir peut attendre (ligaments à la cheville nécessitant une opération). Il mérite les honneurs et plus encore. Daniel Craig est assurément mon James Bond préféré.

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>